Seidl ne pense pas que Ricciardo soit touché par les critiques

Malgré les rumeurs s’intensifiant sur le pilote McLaren

Recherche

Par Emmanuel Touzot

11 juin 2022 - 10:40
Seidl ne pense pas que Ricciardo (...)

La tempête médiatique autour de Daniel Ricciardo s’emballe un peu avec les rumeurs de son remplacement, et des critiques nombreuses sur son niveau. Andreas Seidl, son directeur, calme le jeu et assure que son pilote reste solide et n’est pas atteint par cela.

"Je ne pense pas. Daniel est ici depuis un certain temps, il est très expérimenté et nous sommes très expérimentés en tant qu’équipe et nous savons que nous devons simplement continuer à travailler. Il n’y a pas de magie, il n’y a pas de raccourci, nous devons juste continuer et c’est ce que nous faisons" a déclaré Seidl.

"Il est engagé de son côté, nous sommes pleinement engagés, nous essayons de l’aider, nous essayons de l’aider aussi en voyant ce que nous pouvons faire sur la voiture pour qu’il se sente plus à l’aise et c’est ce sur quoi nous nous concentrons."

"En général, nous devons également séparer les différents problèmes qui se sont produits au cours des derniers week-ends. Nous savons ce que j’ai dit après la course de Barcelone où nous avons clairement trouvé un problème sur la voiture."

Zak Brown, le PDG de McLaren, s’était montré déçu de Ricciardo et avait demandé des progrès, mais Seidl assure que ce n’était pas un moyen de mettre la pression au pilote.

"Quand vous lisez les commentaires de Zak, ce qu’il a déclaré n’était pas vraiment une critique, c’était une déclaration de déception de Daniel, nous sommes déçus mais nous sommes engagés à faire en sorte que cela fonctionne."

"Si vous ne lisez que les titres, évidemment pour obtenir les clics c’est une autre histoire, mais il est toujours important de lire la citation complète. Tout le monde s’engage à faire en sorte que cela fonctionne et c’est à cela que nous consacrons notre énergie."

"Nous avons un contrat avec Daniel"

McLaren n’hésite pas à parler des problèmes avec ses employés, quels qu’il soient, mais refuse une culture du blâme, et surtout publiquement. A l’inverse, Seidl met un point d’honneur à défendre ses troupes face aux critiques.

"Peu importe que vous soyez un ingénieur ou un mécanicien, quelqu’un du marketing, de l’équipe commerciale ou de la communication, je pense qu’il est important d’avoir une culture au sein de l’équipe où l’on parle ouvertement des choses qui doivent être abordées, des choses qui doivent être améliorées."

"En même temps, c’est aussi ma responsabilité, je suis entièrement d’accord avec Zak pour dire que nous devons protéger l’équipe et pas seulement les pilotes, tout le monde, du public."

"Il y a beaucoup de pression sur nous, c’est très public mais c’est aussi comme ça que je comprends que c’est mon travail, et je n’ai jamais vu un ingénieur, un mécanicien ou un pilote au cours de mes 20 dernières années qui a fait un meilleur travail à cause des critiques publiques."

"Nous avons un contrat avec Daniel pour l’année prochaine et c’est pourquoi nous restons tous calmes, continuons à travailler dur et essayons de trouver ces pourcentages qui lui manquent en ce moment. Et puis nous attendons avec impatience de meilleurs résultats avec lui à nouveau."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos