Formule 1

Seidl n’est pas d’accord avec Masi sur les drapeaux jaunes de Bakou

Il pense que les pilotes les ont respectés différemment

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 juin 2021 - 15:03
Seidl n’est pas d’accord avec Masi (...)

Andreas Seidl, le directeur de McLaren, n’est pas d’accord avec la vision de la direction de course sur les doubles drapeaux jaunes brandis à Bakou. L’équipe anglaise avait alerté Michael Masi du rythme trop élevé de Yuki Tsunoda devant ces doubles drapeaux jaunes en course en Azerbaïdjan.

La direction de course avait répondu à McLaren que tous les pilotes passaient trop vite, et Masi a expliqué qu’il discuterait avec les pilotes d’une manière de mieux respecter ces ralentissements obligatoires.

"Ce qu’un pilote doit faire en passant devant un double drapeau jaune et que devant un incident et en piste est clair" a déclaré Seidl. "De notre point de vue, il se passait des choses qui n’étaient clairement pas correctes. Nous mettons aussi cela dans le contexte de ce pour quoi nous avons été pénalisés samedi."

"Mais c’est tout ce que nous pouvons faire. Nous pouvons seulement le signaler et si le directeur de course pense qu’il n’y a pas besoin d’enquête parce que tout le monde le fait, ce que nous désapprouvons fortement, il faut demander à Michael Masi ce qu’il fait."

Seidl en a profité pour réitérer son soutien à Masi et au travail qu’il fait dans son rôle : "Globalement, nous sommes très heureux du travail que Michael fait, qui est un travail très difficile. Mais les choses les plus importantes de notre côté sont la transparence et la cohérence, et le dialogue que nous avons habituellement avec lui."

"Bien sûr, il y a de temps en temps des situations où vous n’êtes pas d’accord. C’est normal. Nous sommes du côté des concurrents, il est du côté de la FIA. Mais si vous regardez ce qui s’est fait depuis qu’il a pris les rênes, je pense qu’il a fait un excellent travail."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less