Formule 1

Seidl : ’Il y avait une fenêtre’ pour relancer la course à 18h

Le directeur de McLaren comprend Michael Masi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 août 2021 - 14:23
Seidl : ’Il y avait une fenêtre’ pour (...)

Andreas Seidl pense que la possibilité de voir des courses annulées par la pluie sera toujours un risque, puisque les F1 roulent en plein air. Le directeur de McLaren s’amuse en jugeant que seules des courses couvertes pourraient aider.

"Je pense que nous devons simplement l’accepter parce que la seule alternative pour avoir la garantie de courir est de faire une course en intérieur" sourit Seidl. "Je pense qu’il faut accepter que tant que nous sommes en extérieur, des jours comme ça peuvent arriver."

"Tout d’abord, vous avez le problème de l’aquaplaning, plus la visibilité des pilotes dans la voiture avec les projections. Je ne vois aucune voiture qui vous permettrait de courir en toute sécurité dans ces conditions comme nous l’avons fait."

Seidl comprend que la direction de course ait espéré jusqu’au bout pouvoir relancer la course : "Je dirais, comme nous l’avons aussi vu les jours précédents, que cela peut aller assez vite avec la piste qui sèche jusqu’à un état où vous pouvez réellement courir."

"Quand je regarde la dernière relance, nous avons vu la même chose dans nos prévisions météorologiques que Michael [Masi]. Il y avait une fenêtre potentielle pour l’arrêt de la pluie. Et avec 20 voitures circulant sur la piste, cela pouvait aller assez vite."

"Je pense que c’était l’intention derrière la tentative. Mais malheureusement, nous ne pouvons pas contrôler la météo et cela n’a pas fonctionné. Il est clair que la sécurité passe avant tout, et je pense qu’à cet égard, les bonnes décisions ont été prises."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less