Seidl défend Ricciardo et admet que McLaren F1 a aussi des torts

La journée de vendredi a été catastrophique en Autriche

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 juillet 2022 - 10:49
Seidl défend Ricciardo et admet que (...)

Andreas Seidl, le directeur de McLaren F1, est revenu sur un vendredi très compliqué pour McLaren en Autriche. Daniel Ricciardo a été éliminé en Q1, et Lando Norris a eu un problème mécanique en Q2. Plus tôt, les deux hommes n’avaient presque pas pu rouler en EL1 à cause de problèmes mécaniques.

Seidl admet que les performances de Ricciardo sont insuffisantes, mais il veut aussi que son équipe fasse un meilleur travail, tant en performance qu’en fiabilité.

"Daniel est aussi très critique envers lui-même, ce qui est bien, mais au final, nous devons faire un meilleur travail en tant qu’équipe" a déclaré Seidl. "Nous devons lui donner une voiture plus fiable, afin qu’il puisse également faire les séances d’essais comme vous voulez les faire pour accomplir le programme complet."

"Nous devons en général améliorer les performances de la voiture, et je suis sûr que les deux pilotes seront en mesure d’obtenir des résultats. C’était un vendredi difficile, et évidemment pour nous, ce n’était pas assez bon."

Une cascade de problèmes à Spielberg

Seidl détaille les problèmes qui ont perturbé McLaren en une seule journée : "Nous devons aller au fond des choses et nous assurer que nous éliminons tous ces différents problèmes aussi rapidement que possible."

"Si vous regardez les EL1, du côté de Daniel, nous avons malheureusement eu un problème de DRS qui a compromis son plan de roulage. Nous ne pouvions pas faire tout le programme comme ça, car il était concentré sur la résolution du problème de DRS."

"Pour Lando, malheureusement après que nous avons installé une nouvelle unité de puissance pour ce week-end, il a eu une perte de puissance. C’est quelque chose que nous devons encore étudier avec nos collègues de Mercedes."

"Nous avons dû revenir à une unité de puissance usagée du pool pour les qualifications, mais nous avons quand même réussi à préparer les deux voitures. Mais dès la première sortie, nous avons rencontré un problème de freins du côté de Lando, ce qui ne lui a pas permis de pousser la voiture à la limite, ou de lui donner confiance."

Un avantage grâce au Sprint F1 ?

L’Allemand déplore le fait qu’un petit retard ait de grosses conséquences, alors que le peloton est très serré. Heureusement, McLaren aura la possibilité de remonter lors du Sprint, selon Seidl, pour espérer mieux en course demain.

"Daniel a eu du mal à extraire la performance de la voiture, ce qui est dommage. Et malheureusement, avec un peloton si proche en termes de temps au tour, il n’a pas pu passer en Q2, ce qui est évidemment un mauvais résultat."

"Nous sommes 14e et 15e après les qualifications, et il y a heureusement un Sprint, parce que je pense qu’avec le package que nous avons ici, si nous réglons les problèmes de fiabilité, nous devrions certainement être en mesure de remonter quelques positions."

"Cela nous mettra alors dans une meilleure position pour la course de dimanche, car l’objectif est toujours de mettre les voitures dans les points."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos