Formule 1

Sécurité : Masi avertit les pilotes en vue des qualifications à Bakou

Pas de ralentissement dans les derniers virages

Recherche

Par Emmanuel Touzot

3 juin 2021 - 15:15
Sécurité : Masi avertit les pilotes (...)

La sécurité sur le circuit de Bakou est la plus précaire de la saison de Formule 1. Le circuit, rapide par nature, serpente entre les murs en béton installés dans différentes parties de la capitale azérie.

Et si les virages lents, comme celui précédant la montée vers le chateau, sont souvent ceux où l’on voit le plus d’accidents sans gravité, les virages rapides qui marquent la fin du circuit revêtent un danger plus important.

La direction de course, menée par Michael Masi, en a clairement conscience, et l’Australien a fixé des limites pour les pilotes sur cette partie rapide du circuit en vue des essais du week-end.

"Lors des séances d’essais, tout pilote voulant laisser un écart devant lui de manière à avoir un tour clair ne doit pas le faire entre l’entrée du virage 17 et la sortie du virage 20" a déclaré Masi. Les virages 17 à 20 sont les courbes rapides entre la sortie du virage à angle droit en descente, et la ligne de départ/arrivée.

"Tout pilote qui sera remarqué faisant ça sera considéré auprès des commissaires comme n’ayant pas respecté l’Article 27.4 du règlement sportif" a poursuivi Masi. L’article 27.4 explique que les pilotes ne doivent pas rouler lentement ou de manière erratique.

Masi serre aussi la vis au sujet de la possibilité de zigzaguer en piste lors des essais : "Pour des raisons de sécurité, durant chaque séance d’essais, des actes comme le fait de zigzaguer sur la piste pour retenir une autre voiture pourra être rapporté aux commissaires."

Malheureusement, les risques se situent aussi dans la descente après le château, comme on avait pu le voir en 2018, lorsque Brendon Hartley rechargeait sa voiture et que Pierre Gasly avait évité de peu un énorme accident. Aucune règle n’a été donnée à ce sujet.

FIA

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less