Formule 1

Sebastian Vettel est énervé par la Q3 avortée

L’Allemand a été piégé, comme de nombreux pilotes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 septembre 2019 - 16:56
Sebastian Vettel est énervé par la Q3 (...)

Sebastian Vettel a été l’un des pilotes piégés par le ralentissement vu en fin de Q3, qui a empêché sept des neufs candidats à la dernière partie de qualification de faire une tentative chronométrée. L’Allemand ne cache pas sa frustration.

"J’essayais de passer devant les gens, mais il y avait une McLaren et une Renault qui bloquaient la route" regrette Vettel, que l’on a vu s’agacer au volant et faire de grands gestes. "Nous n’avons pas réussi à faire de deuxième tentative, comme beaucoup d’autres."

"J’étais celui qui était devant tout seul lors de la première tentative, et je n’aurais pas dû l’être lors de la seconde. La séance était finie, donc je n’ai même pas réussi à débuter le tour, je ne peux pas être satisfait. Ce n’est pas ce que nous voulions."

Il regrette aussi avoir vu Charles Leclerc le dépasser avant la Parabolica pour aller franchir la ligne, ce que lui n’a pas pu faire : "Il n’y avait aucun intérêt pour Charles de me dépasser à ce moment-là, il aurait dû être devant tout le long."

"La voiture était bonne et j’avais fait un bon tour, je n’avais juste pas l’aspiration, et c’est la différence entre être en pole et ne pas être en pole aujourd’hui."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less