Formule 1

Schumacher veut le titre en F2 en 2020 et la F1 en 2021

Il fait le bilan et dresse ses attentes

Recherche

Par Emmanuel Touzot

6 décembre 2019 - 12:23
Schumacher veut le titre en F2 en (...)

Mick Schumacher est longuement revenu sur sa saison 2019 de Formule 2 dans les colonnes de l’Equipe, et malgré les difficultés qu’il a rencontrées, il se montre très positif, notamment sur les progrès effectués à titre personnel.

"Sur le plan de la performance, je suis plutôt satisfait. Cela ne s’est pas toujours vu car nous avons rencontré, les jours où ça roulait bien, des problèmes mécaniques, des accidents qui n’étaient pas de mon fait" explique l’Allemand.

"Mais également des erreurs que j’ai commises. Cette année, je la vois comme un apprentissage très positif où j’ai grandi et appris. Cette saison a été dure pour moi comme pour l’équipe. Mais nous avons progressé ensemble."

"Sur le papier, les résultats ne sont pas excellents mais dans le fond, ce n’était pas si mal. Si vous aviez été avec nous, dans le garage, derrière les portes closes, sans doute auriez-vous une autre perception de la chose. Il y a plein de domaines où je peux encore progresser."

Il cible notamment une partie du week-end qui lui fait encore défaut : "Les essais libres, par exemple. Je les ai clairement sous-estimés. La qualification devient une seconde séance d’essais libres, spécialement pour des débutants comme moi. Et cela ne devrait pas être le cas."

Mais il garde la tête haute après sa saison : "Je me retrouve dans un Championnat à me battre contre des pilotes qui ont cinq ans d’expérience dans la catégorie. L’an dernier, j’étais dans une catégorie où j’étais au niveau des autres."

"Là, la différence était énorme. Surtout qu’en F3, je n’avais pas roulé sur les mêmes pistes et donc, je découvrais celles de F2. J’aime gagner, donc je ne suis pas satisfait. Mais en analysant cette saison, elle répond à mes attentes de débutant."

Il va désormais faire une seconde saison de Formule 2 pour tenter d’aller chercher le titre, et visera la F1 en 2021, en espérant avoir le titre F2 avant. Il pense également que l’expérience des roues de 18 pouces, qui arriveront en F2 en 2020, pourrait jouer en sa faveur en vue d’une accession en F1.

"Le choix le plus logique était de rester en Formule 2. Le plus logique et le plus fiable. La discipline sera différente l’an prochain, tout le monde devra apprendre le comportement des monoplaces avec les pneus en 18 pouces. C’est positif pour moi."

"Si je peux faire le grand saut, alors j’aurais un petit avantage. Mon but reste la F1 et pour ça je dois viser le titre F2 en 2020. Je pense que ce sera plus facile parce que je connais maintenant la voiture, et surtout tous les circuits."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less