Schumacher : Une courbe d’apprentissage ’accentuée’ en 2022

Le nouveau règlement de la F1 amène ses défis

Recherche

Par Emmanuel Touzot

19 février 2022 - 08:43
Schumacher : Une courbe d'apprentiss

Mick Schumacher s’attend à une deuxième saison en Formule 1 sous le signe de l’apprentissage. Le pilote Haas F1 a débuté l’année dernière dans la catégorie et bien qu’il n’ait plus à découvrir le déroulé d’une saison, il doit tout de même s’adapter à un règlement revu.

"Il y a toujours des choses à comprendre, ça n’arrête jamais, et le changement de règlement accentue cette courbe d’apprentissage. Je sais déjà ce qui m’attend et comment une saison évolue, donc je sais un peu mieux le gérer que l’an dernier. J’espère que les choses se passeront mieux que l’an dernier" explique l’Allemand.

Schumacher veut attendre d’avoir pris la piste avec la VF-22 pour savoir quoi espérer de la saison à venir. Il espère évidemment que ce soit positif, et veut montrer ses capacités à comprendre le règlement.

"C’est difficile de fixer des objectifs, je n’ai pas piloté la voiture, je ne sais pas comment elle est. On veut toujours fixer les objectifs les plus hauts possibles, mais c’est parfois bien d’attendre pour faire ça, de voir comment les choses évoluent, et de fixer les objectifs à partir de là."

"C’est une année où tout le monde peut montrer ce qu’il a, c’est un nouveau règlement et les équipes peuvent montrer qu’elles ont travaillé dur. Pour nous en tant que pilote, c’est l’occasion de montrer que l’on peut s’adapter à une nouvelle voiture. Je veux m’adapter le plus vite possible au nouveau règlement."

Il lui faudra d’ailleurs du temps pour découvrir ce que réservent les F1 2022 : "On ne saura pas ce qu’il en est avant d’avoir piloté la voiture. Cela dépendra des essais, pour comprendre ce que l’on peut extraire de la voiture, et on verra si les chiffres en piste correspondent à ceux du développement informatique."

Il espère aussi que la VF-22 soit réussie, et il affiche une certaine confiance : "Elle est différente de l’an dernier, je pense que la direction que nous avons choisie est la bonne. On verra après les premiers tests si ça paie, mais les gars à l’usine ont travaillé dessus depuis très longtemps. Je suis sûr que l’on a tout en place pour vivre une bonne année."

Avec le retour des courses Sprint, Schumacher pense que le format sera intéressant, puisque les équipes auront toujours besoin des Essais Libres 2, critiqués l’an dernier pour leur inutilité, afin de travailler sur leur toute nouvelle monture.

"Je pense que pour le nouveau changement de règlement, on aura les EL2 pour tester des choses. On ne peut pas changer la voiture, mais je pense que les équipes essaieront des choses différentes. Ce sera bien de voir comment les gens aborderont ça, mais on sera mieux préparés."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos