Formule 1

Schumacher se sent ‘super à l’aise’ dans sa Haas F1 avant Monaco

Un défi mental très difficile ?

Recherche

Par Alexandre C.

18 mai 2021 - 09:35
Schumacher se sent ‘super à l’aise’ (...)

Mick Schumacher va vivre son premier week-end de Grand Prix à Monaco en F1, mais le circuit princier ne sera pas tout à fait une découverte pour lui – car il y a déjà roulé en F2, il y a deux ans.

A Monaco, le père de Mick régnait par le passé, mais pour l’heure, l’Allemand attend surtout ce Grand Prix pour pouvoir progresser d’une manière saine et sereine dans sa Haas, comme lors des précédentes épreuves.

A quel point l’expérience de la F2 sera-t-elle d’ailleurs utile pour le pilote Haas ce week-end ?

« La Formule 2 était évidemment un peu plus lente que la Formule 1, donc je suis excité à l’idée de voir comment ça va se passer dans une Formule 1. La Formule 2, en général, est toujours une voiture très rapide, et c’est une voiture lourde, mais elle est vivante et bouge beaucoup. C’était vraiment un défi et un plaisir pour moi de découvrir Monaco. Je n’étais allé qu’à Bakou auparavant et à Macao, qui est assez similaire, en termes de circuits urbains. C’était formidable pour moi de rouler à Monaco, pour en faire l’expérience et en tirer des enseignements. »

« C’est un circuit historique et un circuit difficile aussi. Évidemment, c’est un endroit où tout pilote de course en général est excité d’aller ou de vivre au moins une fois. J’en ai fait l’expérience en Formule 2 - c’était la première fois que j’y ai roulé en 2019 et j’ai adoré. Je suis immensément impatient d’y aller cette année en pilotant en Formule 1. »

Le défi du Rocher impressionne-t-il Mick Schumacher ? Surtout dans une Haas instable à l’arrière, il pourra être difficile de respecter la consigne du directeur d’écurie Günther Steiner : éviter les murs !

« C’est définitivement un circuit de pilote - le pilote peut y faire la différence. Évidemment, si vous avez une voiture en laquelle vous avez confiance, une dans laquelle vous vous sentez à l’aise, cela vous aidera probablement à Monaco, et le vendredi matin, avec un esprit un peu plus ouvert pour apprendre la piste. Si vous devez aussi apprendre la voiture, ou si vous n’êtes pas à l’aise dans la voiture, cela rend les choses beaucoup plus difficiles. Je suis super à l’aise dans la voiture et je suis excité d’apprendre à conduire autour de Monaco dans la VF-21. »

« Vous ne trouverez probablement pas un tel Grand Prix deux fois, si cela a un sens - vous ne vivrez jamais la même course ou le même week-end deux fois là-bas. C’est toujours spécial, il y a toujours quelque chose qui se passe - quelque chose de différent qui se passe. Pour être honnête, je ne saurais pas vraiment quelle course choisir. En général, c’est toujours une performance folle de la part de chaque pilote qui est nécessaire pour conduire à Monaco. C’est un vrai défi là-bas quand vous êtes si près du mur à chaque fois pendant plus de 70 tours. Mentalement, c’est super dur, super difficile, mais c’est un défi et c’est pourquoi c’est si amusant d’aller sur un tel circuit. J’ai vraiment hâte d’y être. »

Mick Schumacher va aussi pouvoir rouler devant 7500 fans chaque jour, qui ressortiront sûrement les drapeaux et casquettes de l’ère Ferrari....

« Ça va être sympa de retrouver une certaine ambiance sur le circuit, même si ce n’est pas dans la mesure où ça l’est habituellement. J’espère que dans les prochaines semaines et les prochains mois, nous allons revenir à une vie normale - évidemment, cela vaut pour tout. Comme tout le monde, je cours sans ambiance véritable sur chaque circuit depuis la saison dernière. Ça m’a manqué. Cela m’a manqué d’avoir des fans sur les circuits et de les voir apprécier nos courses et nous encourager si nous sommes bons. Il faut que ça revienne vite, si ce n’est pas complètement cette saison, j’espère que ce sera pour la saison prochaine. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less