Schumacher se moque des rumeurs et veut attaquer un peu plus au Canada

"J’ai besoin d’un week-end propre, tout le reste en découlera"

Recherche

Par Olivier Ferret

17 juin 2022 - 11:32
Schumacher se moque des rumeurs et (...)

Après un week-end de Bakou prudent, sous le feu des critiques pour ses accidents coûteux, Mick Schumacher compte reprendre sa progression ce week-end à Montréal, au Grand Prix du Canada.

A Montréal, le pilote allemand assure aborder la situation de façon sereine alors que certaines rumeurs ont affirmé que Günther Steiner chercherait à le faire remplacer au prochain gros incident (par Antonio Giovinazzi, réserviste de Ferrari).

"J’ai reçu très tôt de bons conseils de mon père, que j’ai pris à cœur jusqu’à présent - je ne lis pas les médias sur la Formule 1. Je me mets moi-même le plus de pression parce que je suis comme ça, j’attends beaucoup de moi-même. La pression ne me dérange pas et j’ai tendance à la transformer en encore plus de motivation."

"Nous devions rester prudents à Bakou car nous savions que quelques jours plus tard, il y aurait une autre course au Canada. Ici, nous sommes dans une position différente. Je peux attaquer un peu plus. J’ai besoin d’un week-end propre, tout le reste en découlera. Si vous roulez sans problème en Libres, vous pouvez gagner en confiance étape par étape et également obtenir votre meilleure performance en qualifications. C’est mon objectif."

Schumacher s’est-il senti vraiment attaqué par certaines déclarations critiques de Steiner ?

"Non, tout est clair entre Günther et moi. J’ai tout le soutien de l’équipe, on a juste besoin d’un peu de chance parfois. Si tout se passe bien, les choses seront très différentes. Tout le monde peut s’améliorer, y compris moi, bien sûr."

L’autre sujet important pour les pilotes c’est l’annonce de la FIA qui veut contrôler le marsouinage des F1 et le limiter s’il excède certaines valeurs. Mick Schumacher est soulagé...

"Ça n’a jamais été aussi mauvais qu’à Bakou. Après dix ou quinze tours, j’ai commencé à avoir mal au dos et le pire c’est que ton corps n’a pas le temps de récupérer. En 2021, vous aviez beaucoup de stress dans les virages, mais vous pouviez respirer profondément dans les lignes droites. Ce n’est plus possible à cause du rebond. C’est tellement grave que vous avez des marques sur votre corps à cause des ceintures au niveau de votre épaule et de votre bassin à force de taper dans la voiture comme ça."

"Je suis heureux que la FIA ait maintenant réagi pour assurer la sécurité et protéger notre santé. Il sera intéressant de voir si les mesures prises par la FIA vont changer le rapport de force au milieu de terrain."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos