Schumacher prêt à découvrir l’épreuve ’spéciale’ de Singapour

Le pilote Haas F1 voudra "bien se qualifier" avant tout

Recherche

Par Paul Gombeaud

27 septembre 2022 - 15:55
Schumacher prêt à découvrir l'épreuve

Après trois années d’absence, Singapour fait son retour au calendrier de la F1 ce weekend et l’ensemble du plateau va donc devoir découvrir ou redécouvrir l’unes des épreuves les plus exigeantes de la saison.

Arrivé en Formule 1 en 2020, Mick Schumacher n’a pas encore eu l’occasion de rouler sur ce tracé urbain, mais cela ne l’empêche pas d’aborder ce défi unique avec un certain enthousiasme.

"Singapour propose un tracé très spécial et j’ai hâte d’y être. Je ne me suis rendu dans ce pays qu’une seule fois jusqu’ici, alors que je faisais une escale, mais même depuis l’aéroport ça avait l’air génial ! Je suis très enthousiaste à l’idée de découvrir cette piste. Beaucoup de gens disent qu’elle est difficile à cause de l’humidité mais aussi en raison de ses caractéristiques, nous verrons donc ce que nous serons en mesure d’y faire."

Depuis la première édition de cette course urbaine nocturne disputée en 2008, la voiture de sécurité est systématiquement apparue à au moins une reprise pendant l’épreuve. Un élément dont le pilote allemand et Haas F1 seront conscients.

"Nous avons nos réunions d’avant weekend qui sont un élément clé, lors desquelles nous abordons pas exemple les voitures de sécurité. Cela influe sur la stratégie et notre préparation mais, d’un autre côté, je m’y rends avec beaucoup de fraîcheur et j’espère accomplir un maximum de tours afin de bien me qualifier et de pouvoir jouer les points."

Si le défi proposé par Singapour est l’un des plus difficiles du calendrier, Schumacher a malgré tout abordé la 17e manche du championnat comme les autres.

"C’est difficile pour moi de juger car je n’y ai pas encore piloté, mais en fin de compte ma préparation entre deux évènements ne change pas beaucoup, même lorsqu’il s’agit d’un évènement spécial comme celui de Singapour."

Le décalage horaire n’effraie visiblement pas le pilote Haas F1.

"Je pense pouvoir m’adapter assez facilement car c’est ce que je fais de toute façon : je mange lorsque j’ai faim, je n’ai pas d’heures fixes pour les choses, je suis une personne simple !"

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos