Formule 1

Schumacher joue avec les Williams F1, Mazepin tente d’excuser son rythme

Plus de 40 secondes entre les Haas, la faute au survirage ?

Recherche

Par Alexandre C.

9 mai 2021 - 20:10
Schumacher joue avec les Williams (...)

Chez Haas les Grands Prix passent et se ressemblent : Mick Schumacher continue de finir loin devant Nikita Mazepin, plus de 40 secondes cette fois-ci, avec un meilleur tour plus rapide d’une seconde et demie pour l’Allemand.

Mick Schumacher a même pu jouer avec les Williams durant le premier tiers de la course, avant que le rythme fondamental de sa Haas ne remette les choses à l’endroit pour les Williams. Encore une fois, le rookie a marqué des points, surtout si on le compare à son coéquipier. Il sent pourtant qu’il n’a pas tout maximisé….

« Cela aurait pu être mieux, mais nous savions que ce serait une course difficile pour nous. Néanmoins, nous pouvons être heureux de ce que nous avons réalisé. Mon départ n’a pas été très bon, mais j’ai fait un bon premier tour. De ce côté-là de la course, je pense que nous pouvons être assez satisfaits. Malheureusement, nous savions qu’après cela, ça allait être assez difficile. Nous avons eu beaucoup de mal avec les pneus arrière sur les tendres. Nous devions juste nous concentrer sur notre course et maximiser ce que nous avions. Chaque week-end a été un peu différent, donc je vais à Monaco avec un esprit ouvert et nous verrons. »

De son côté Nikita Mazepin a été vilipendé durant le Grand Prix même par Toto Wolff, qui se plaignait à la FIA du respect trop tardif des drapeaux bleus. Que peut dire le Russe pour se défendre, de cette manœuvre et surtout de son rythme ?

« C’était très difficile aujourd’hui - l’équilibre était très étrange. Pour être honnête, nous avons beaucoup lutté pour faire bien tourner la voiture sur les virages à moyenne vitesse en qualifications, et ensuite c’est devenu un survirage extrême sur tous les trains de pneus que j’ai utilisés en course. Nous devons analyser pourquoi le changement a été si important - peut-être était-ce les températures, peut-être était-ce le vent. C’est le travail de tout rookie de continuer à apprendre à chaque course, je me souviens des catégories juniors combien j’en savais plus la deuxième et la troisième année de participation à la même série. Il y a beaucoup de choses à apprendre. Aujourd’hui, c’était une course assez propre de mon côté, pas de grosses erreurs, et une conduite assez régulière. »

Enfin Günther Steiner le directeur d’écurie, tire le bilan de ce Grand Prix une fois encore contrasté pour Haas, avec des progrès pour Mick Schumacher, et une lenteur certaine pour Nikita Mazepin.

« C’était une course difficile aujourd’hui pour nous. Je dirais que le départ était très bon pour Mick (Schumacher), et Nikita Mazepin a aussi pris un bon départ. Mais ensuite, ils ont décidé, à juste titre, de ne pas prendre de risques dans les premiers virages et Williams est passée devant. Nous devons évidemment terminer les courses, il n’y a aucun intérêt à faire quoi que ce soit qui puisse endommager les voitures et vous empêcher de terminer la course. Je pense que notre stratégie était la meilleure pour nous, c’est ce que nous avons pu tirer de la course cet après-midi - il n’y avait pas plus pour nous ce week-end. »

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less