Schumacher heureux d’aller à Monaco, un ’lieu historique’ de la F1

Il voudra éviter de s’y crasher comme l’année dernière

Recherche

Par Paul Gombeaud

25 mai 2022 - 13:34
Schumacher heureux d'aller à (...)

Mick Schumacher aurait pu marquer ses premiers points en F1 lors du Grand Prix d’Espagne après avoir atteint la Q3 le samedi, mais il devra finalement attendre un peu plus après qu’une mauvaise stratégie l’a éjecté du Top 10 en course.

Aura-t-il une nouvelle chance à Monaco ce weekend ? Le pilote Haas pense en tout cas qu’il sera aussi difficile d’y dépasser qu’auparavant, et ce malgré les nouvelles F1 qui favorisent les luttes rapprochées.

"Certes, les voitures se suivent plus facilement, mais Monaco est un circuit où il est impossible de dépasser et ces monoplaces sont plus lourdes. Elles sont pensées pour les hautes vitesses avec l’effet de sol, ce sera donc intéressant à observer. Il faudra approcher le weekend différemment cette année, mais ce sera la même chose pour tout le monde et nous devrons faire le meilleur travail possible, notamment en qualifications."

Si le Grand Prix de Monaco pourrait être menacé de disparaitre du calendrier de la discipline, Schumacher aimerait que le "joyaux de la F1" conserve sa place.

"Il fait partie de la Formule 1 depuis si longtemps, c’est un lieu historique. Ce serait vraiment dommage que ça ne fasse plus partie du sport après toutes ces années. C’est l’un des plus grands évènements à remporter. Il serait regrettable que l’opportunité de remporter la triple couronne disparaisse (500 Miles d’Indianapolis, 24h du Mans et Grand Prix de Monaco). C’est quelque chose que certains pilotes aimeraient accomplir, même si ce n’est pas forcément la priorité numéro 1."

Pour la première fois à Monaco, les F1 rouleront le vendredi au lieu du jeudi. Un choix que salue le pilote allemand.

"Le vendredi, j’avais pour habitude d’aller faire du vélo, de m’entraîner ou de rendre visite à l’équipe. Honnêtement, je pense que c’est le bon choix car ça réduit les coûts."

C’est seulement la deuxième fois que Schumacher s’apprête à rouler à Monaco au volant d’une Formule 1. L’année dernière, il s’était crashé lors des essais libres du samedi et n’avait donc pas pu prendre part aux qualifications.

"Ca se passait très bien jusqu’à ce moment-là. Nous étions en bonne position mais j’en ai trop fait durant les EL3 alors que j’aurais dû attendre la qualif. Monaco ne pardonne pas, je préfère donc ne pas trop en dire mais j’ai vraiment hâte d’y être car je m’étais beaucoup amusé en course. Vous devez toujours vous adapter, même si je n’ai pas l’impression de devoir adapter mon style de pilotage, mais je prends en compte les exigences de ce circuit."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos