Formule 1

Schumacher est prêt à ’tout essayer’ pour s’améliorer en F1

Une attitude qui plait beaucoup à Komatsu

Recherche

Par Olivier Ferret

28 juillet 2021 - 18:02
Schumacher est prêt à ’tout essayer’ (...)

L’ingénieur de course en chef de Haas F1, Ayao Komatsu, est impressionné par l’implication de Mick Schumacher lors de sa première année dans la catégorie reine.

L’Allemand a jusqu’à présent surclassé régulièrement son coéquipier Nikita Mazepin, bien que ses progrès depuis le début de la saison aient été masqués par les lacunes de la VF-21.

Lorsqu’on lui a demandé où Schumacher s’était le plus amélioré depuis février, Komatsu a salué sa volonté d’explorer toutes les voies disponibles pour tirer le meilleur parti de lui-même et de la voiture.

"Dès le début, il était clair pour nous tous qu’il était très ouvert à essayer toutes les idées," explique le Japonais.

"Si nous lui disons ’essayons ceci, allons dans cette direction’, même s’il n’est pas d’accord avec cela, il est heureux de l’essayer - que ce soit les réglages de la voiture, la gestion ou le style de pilotage sur un tour ou une course, il essaiera toujours. Cela nous donne de très bonnes données, que cela fonctionne ou non. De toute façon, il le fait aussi pour que nous ayons de bons retours. C’est une boucle qui se déroule bien, il se plie toujours à nos demandes."

"Le vendredi à Silverstone était un très bon exemple : il conduisait d’une certaine manière et nous lui avons dit ’Peux-tu essayer ça ?’. Le dernier tour en Libres 1, hop ! Il l’a fait - en a fait trop - mais au moins il a essayé et a très bien contribué à nos connaissances. Il a lui-même pu avoir une très bonne expérience, ce qui nous a permis de passer à l’étape suivante pour la qualif."

Komatsu a cité le week-end du Grand Prix d’Azerbaïdjan comme un moment brillant pour Schumacher, qui a été capable de gérer les difficultés des sessions régulièrement interrompues tout au long de l’événement.

"Toute cette ouverture et cette volonté de tout essayer lui permet d’être capable d’être constructif face à la situation," a ajouté Komatsu.

"A Bakou, nous avons eu un problème et la session était tellement discontinue, c’est un circuit difficile, vous avez besoin de tours et de tours donc je suis sûr qu’il était frustré. Mais il est resté très calme, constructif et nous a donné des retours incroyables. Quand vous travaillez comme ça, c’est très très utile pour tout le monde."

Et pour répondre à la question initiale ?

"Ah oui... Mick a fait un grand pas dans tous les domaines, mais sa gestion des pneus a progressé plus que tout lors des dernières courses."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less