Schumacher ’espère et prie pour l’Ukraine’

Le contexte n’est pas simple pour l’Allemand et son écurie

Recherche

Par Paul Gombeaud

1er mars 2022 - 08:26
Schumacher 'espère et prie pour (...)

La crise ayant actuellement lieu en Ukraine a eu deux premiers impacts clairs sur la F1 : le Grand Prix de Russie, qui aurait dû avoir lieu en Septembre, ne sera pas disputé, tandis que de son côté, l’écurie Haas F1 a dû rouler sans son sponsor-titre russe Uralkali durant l’ultime journée d’essais de Barcelone.

L’avenir de Nikita Mazpin est également au centre des attentions, et il est désormais probable que le Russe perde son baquet dès les essais de Bahreïn qui débuteront le 10 Mars prochain.

Interrogé sur la situation, son coéquipier Mick Schumacher n’a pas souhaité commenter les incidences pour son écurie et préféré transmettre son soutien aux Ukrainiens.

"Bien sûr, nous avons tous entendu la terrible nouvelle du début de la guerre, qui nous affecte tous," a déclaré l’Allemand. "C’est quelque chose qui personnellement me rend très triste."

"Concernant les effets sur l’équipe, je ne suis pas une personne qualifiée pour vous répondre, mais je peux dire que nous devons tous espérer et prier pour l’Ukraine."

Dans un contexte aussi compliqué pour son équipe, il n’est pas facile pour Schumacher d’avoir toute sa tête tournée vers le sport.

"Je dirais simplement que j’essaie de rester constamment concentré sur ce que nous avons à faire, sur le travail à accomplir."

"Mais évidemment, c’est difficile de voir ce qui se passe actuellement dans le monde."

"Je dirais qu’il faut trouver l’équilibre entre les deux. Je fais de mon mieux."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos