Schumacher, Alpine F1, McLaren : La situation des transferts 2023

Beaucoup de choses se déroulent en coulisses

Recherche

Par Emmanuel Touzot

31 août 2022 - 19:09
Schumacher, Alpine F1, McLaren : La (...)

Alors que la F1 a repris la semaine dernière avec le Grand Prix de Belgique, la situation en coulisses continue de s’agiter, le plateau 2023 n’affichant pas encore complet. Une des clés du marché est désormais la situation de Mick Schumacher chez Haas F1.

Le pilote allemand est sous contrat avec l’équipe américaine, mais aussi avec Ferrari, puisqu’il fait partie de la Ferrari Driver Academy. Mais les dernières rumeurs font état d’une possible rupture avec la FDA (le contrat se termine en fin d’année), et donc avec Haas F1.

La semaine dernière, Schumacher nous avait confirmé qu’il attendait des informations sur son avenir. Son nom était alors évoqué du côté d’Alpine F1, où il pourrait remplacer Fernando Alonso, une place que n’a pas voulu prendre Oscar Piastri.

Si la collaboration avec la Ferrari Driver Academy s’arrête, le champion 2020 de F2 n’aurait pas de nombreuses options, avec Williams F1 comme possibilité. La piste Alpine s’est légèrement refroidie pour lui (voir plus loin), et les places restantes sont limitées.

Cependant, Haas devrait aussi lui trouver un remplaçant, et il s’est dit que Günther Steiner a pris contact avec Daniel Ricciardo. De manière plus pragmatique, Antonio Giovinazzi est également sur le marché, et l’Italien fera des essais avec Haas plus tard cette saison. Deux séances d’EL1 qui ne sont surement pas innocentes, à l’heure où Haas réfléchit au baquet accompagnant Kevin Magnussen.

Alpine F1 et McLaren, destins croisés

La semaine dernière, le nom de Mick Schumacher semblait être la piste la plus chaude pour Alpine F1, mais un invité surprise s’est placé en haut de la liste depuis ce week-end. En effet, c’est désormais Pierre Gasly qui tiendrait la corde dans l’équipe française pour rouler aux côtés d’Esteban Ocon l’année prochaine.

Moyennant une compensation financière, Helmut Marko a confirmé que Red Bull serait d’accord pour laisser partir le Français, qui est sous contrat avec AlphaTauri jusqu’à la fin de l’année 2023. Sans réels débouchés au sein de Red Bull, Gasly pourrait rebondir chez Alpine.

Il trouverait alors un volant d’usine, et la possibilité de s’engager à long terme dans un projet très intéressant, et au potentiel de développement élevé. Reste les prétendus conflits avec Esteban Ocon, datant de l’époque du karting et des formules de promotion, mais les deux Normands ont enterré la hache de guerre, comme l’a confirmé Ocon.

Schumacher reste une option, comme un retour de Daniel Ricciardo, mais ce dernier arriverait avec énormément d’inconnues, sur lesquelles Alpine ne semble pas avoir envie de miser.

Enfin, selon la décision du CRB, le bureau de reconnaissance des contrats, Oscar Piastri pourrait être un candidat, mais on sent dans les déclarations d’Otmar Szafnauer que l’équipe veut surtout se servir de la décision pour un possible levier financier, plutôt que pour rapatrier l’Australien dans ses rangs.

Et pour le reste des équipes de F1 ?

La situation des autres équipes de Formule 1 est un peu plus claire, voir limpide pour certaines d’entre elles. Chez Red Bull, Ferrari et Mercedes F1, les duos de pilotes ne bougeront pas. Ce seront respectivement Max Verstappen et Sergio Pérez, Charles Leclerc et Carlos Sainz, ainsi que Lewis Hamilton et George Russell, qui continueront à défendre les couleurs des trois top teams.

Chez Aston Martin F1, le duo est également connu puisque Fernando Alonso rejoindra Lance Stroll, dans un transfert qui a déclenché cette ’silly season’ particulièrement agitée. Les deux pilotes semblent avoir un contrat pluriannuel.

Chez Alfa Romeo, Valtteri Bottas sera au volant de la future C43, et l’identité de son équipier n’est pas encore connue. Néanmoins, Guanyu Zhou semble tenir la corde, Frédéric Vasseur ne comptant pas sur un retour d’Antonio Giovinazzi, et ne semblant pas décidé à promouvoir Théo Pourchaire.

AlphaTauri va négocier avec la FIA pour Herta

La situation était plutôt claire chez AlphaTauri, mais les tractations qui ont lieu pourraient provoquer des changements au sein de l’équipe de Faenza. Le pilier qu’est Pierre Gasly pourrait partir, ce qui obligerait Franz Tost à lui trouver un remplaçant. Yuki Tsunoda devrait poursuivre au sein de l’équipe, même si ses performances en dents de scie font parfois réfléchir ses dirigeants.

A ses côtés, si Gasly part, c’est Colton Herta que Red Bull aimerait faire venir en F1, pour bénéficier de l’aura d’un pilote américain. Le problème pour celui qui roule en IndyCar est l’obtention de la Superlicence, puisqu’il lui manque actuellement huit points, et que son classement ne lui en offrirait qu’un, soit 33 sur les 40 nécessaires pour obtenir ce permis de rouler au plus haut niveau.

AlphaTauri aurait plusieurs solutions pour que Herta ait sa chance, et qui reposeraient en premier lieu sur le fait que la FIA prenne en compte sa saison 2018 en Indy Lights. Il avait terminé deuxième et marquerait donc les points nécessaires, puisque l’on tient compte de quatre saisons, mais il y avait seulement huit pilotes engagés à temps plein.

La FIA ne compte donc pas ce résultat, considérant que l’opposition n’était pas assez importante. Si c’était le cas, il faudrait alors que Herta roule dès cette année en F1 pour inscrire des points supplémentaires. On peut imaginer que chez Red Bull, faire débuter Herta à domicile à Austin présenterait un certain attrait, et cela lui offrirait les points suffisants pour avoir sa Superlicence l’année prochaine.

Enfin, chez Williams F1, Alex Albon a signé pour de nombreuses années, et il est désormais un pilote 100 % Williams. A ses côtés, Nicholas Latifi possède une faible chance de poursuivre, même si ses performances récentes ne plaident pas en sa faveur.

Logan Sargeant est un candidat potentiel selon ses résultats en F2 en fin de saison, tandis que les noms de Schumacher et Ricciardo ont également été évoqués du côté de Grove. Des candidats sérieux qui devraient avoir la priorité sur la piste menant à une prolongation de Latifi.

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos