Formule 1

Schumacher a vécu un moment ’très spécial’ avec la Jordan 191 de son père

Mick a roulé dans la toute première F1 de Michael

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 juillet 2021 - 08:37
Schumacher a vécu un moment ’très (...)

Mick Schumacher a pu rouler dans la Jordan 191 que son père avait piloté pour effectuer ses débuts en Formule 1, au Grand Prix de Belgique 1991. C’est lors d’un roulage promotionnel à Silverstone que l’Allemand a découvert ce pan d’histoire qu’est la 191, mais son expérience n’a pas été des plus douces.

"Sur le plan du pilotage malheureusement, je n’avais pas de baquet dedans, juste de la mousse, je glissais beaucoup et notamment au freinage, j’allais si loin que je ne pouvais plus voir la piste, donc après avoir freiné, je devais pousser pour me remettre plus haut" a déclaré Schumacher.

Il avoue cependant avoir pris du plaisir et réalisé l’importance de la voiture : "Mais les émotions étaient intenses, et le feeling de savoir que mon père avait fait sa première course dans cette voiture, c’était très spécial."

Il a été impressionné par la mécanique elle-même de la voiture, notamment par sa simplicité, mais aussi par le peu de protection que la monoplace offrait, avec une position qui faisait dépasser le haut du corps.

"Pour commencer, je n’avais jamais piloté de voiture de course avec une boîte de vitesses en H auparavant. Donc j’étais assis dans la voiture, essayant de comprendre où étaient les vitesses."

"Et oui, c’est fou de penser à quel point vous êtes assis dans cette voiture, les épaules dépassaient même de la monocoque, et l’avant est très haut. Si vous glissez ou quoi que ce soit du genre, vous ne voyez pas grand chose, mais c’était très agréable."

"C’est de la course pure, vous pouvez tout voir sur le moteur. Aujourd’hui avec la batterie, et depuis le début de l’ère hybride, beaucoup de pièces sont couvertes, de sorte que vous ne voyez pas vraiment le moteur, à moins qu’il soit démonté. Mais dans cette voiture, vous voyez vraiment comment le carburant va dans le moteur et c’est très intéressant."

C’est la quatrième monoplace de son père que pilote Mick Schumacher après les Ferrari F2004 et F2002, et la Benetton B194 de 1994. Il révèle que la Jordan lui a rappelé cette dernière.

"C’est probablement la voiture qui se rapproche le plus de la Benetton de 1994 en termes de comportement, et avec très peu de boutons sur le volant. On a l’impression d’être dans un karting, dans la 191. Vous avez des pneus, vous avez un moteur, vous avez un châssis et c’est tout."

"Déjà quand j’ai piloté les Ferrari de 2002 et 2004, la quantité de changements que l’on peut faire sur ce volant avec le contrôle de la traction, d’autres réglages et les palettes, c’est très différent de la voiture de 1991."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less