Formule 1

Schumacher a davantage recherché les limites d’une F1 avec l’Alfa Romeo C38

Une 2e journée en Formule 1 pour l’Allemand

Recherche

Par Olivier Ferret

3 avril 2019 - 19:48
Schumacher a davantage recherché les (...)

Mick Schumacher a confié ce soir qu’il ne s’attendait pas à être aussi performant pour ses deux premiers jours au volant d’une Formule 1.

Après la Ferrari SF90 hier, il a pu rouler davantage avec l’Alfa Romeo C38 aujourd’hui à Bahreïn, la journée n’étant pas perturbée par la pluie cette fois.

Au total, l’Allemand de 20 ans a pu parcourir 126 tours sur deux jours et signé le 6e temps aujourd’hui (le 2e hier).

"Pour être honnête, non, je ne m’attendais pas à être aussi vite dans les bons chronos. Mais je crois que le fait d’avoir vraiment pu profiter de ces tests, d’avoir pu travailler de manière efficace avec Ferrari et Alfa Romeo, ça m’a bien aidé," confie le fils du septuple champions du monde.

"Les deux équipes ont été très ouvertes avec moi, très bonnes pour m’enseigner tous les points à connaitre pour ces premiers essais d’une F1."

"Aujourd’hui, suite à mon expérience d’hier, j’ai pu améliorer encore plus mon pilotage au volant de ces machines afin d’aller à la limite. C’est évidemment différent entre les deux voitures et les deux équipes mais j’ai été très satisfait de ces deux jours."

Et Schumacher ne se hasarde pas à une comparaison.

"C’est difficile de le faire. Les top teams ont des voitures très rapides mais je pense qu’on a fait du bon travail et on peut être heureux."

C’est maintenant le retour à la compétition pour le pilote de 20 ans.

"Je vais essayer d’utiliser chacun des leçons de ces deux jours pour la prochaine course en Formule 2, à Bakou. Je vais essayer de transférer ce qui est possible en piste et j’ai hâte d’y être car c’est une piste spéciale. Pour cela je vais faire beaucoup de travail au simulateur avec mon équipe, Prema."

Alfa Romeo Racing

expand_less