Sargeant a voulu devenir pilote de F1 en voyant Hamilton décrocher le titre en 2008

Très peu d’Américains s’intéressaient à la discipline à l’époque

Recherche

Par Paul Gombeaud

13 janvier 2023 - 14:57
Sargeant a voulu devenir pilote de (...)

C’est en voyant Lewis Hamilton en route vers le premier de ses sept titres mondiaux en 2008 que Logan Sargeant a su qu’il voulait devenir un jour pilote de Formule 1.

Alors âgé de sept ans, celui qui deviendra le premier Américain à évoluer dans la catégorie reine depuis 2015 a été marqué par la lutte qui opposait le Britannique à Felipe Massa, les deux hommes ayant finalement été séparés d’un petit point après une dernière course absolument épique au Brésil.

Mais comme il l’a expliqué, ce n’est pas la seule raison qui l’a poussé à rejoindre le plateau le plus relevé au monde : "C’est tout simplement le pinacle du sport automobile."

"C’est là que la compétitivité est la plus élevée et où évoluent les meilleurs pilotes du monde. Tout enfant rêve d’atteindre le sommet dans ce qu’il aime et c’est ce qui m’a attiré."

"J’ai commencé à regarder la Formule 1 en 2008, année durant laquelle Lewis Hamilton et Felipe Massa se battaient pour le championnat. Je me levais tôt pour regarder les courses. Je rejoignais ensuite l’Europe et les horaires des Grands Prix devenaient enfin normaux pour moi."

Ses amis américains ne comprenaient pas ce qu’était la F1

Si le sport est plus populaire que jamais aux Etats-Unis à l’heure actuelle, Sargeant surprenait bon nombre de ses amis en s’intéressant à une discipline qui générait peu d’intérêt à l’époque de l’autre côté de l’Atlantique.

"Honnêtement, je pense qu’ils n’avaient pas la moindre idée de ce que c’était. Mais de nos jours, notamment depuis l’arrivée de la série Netflix ’Drive to Survive’ qui semble avoir un public très américain, mes amis me posent des tonnes de questions au sujet du sport. J’ai remarqué un énorme changement et je pense qu’il a été très positif pour la Formule 1 de manière générale."

Est-ce que sa nationalité a joué un rôle dans l’obtention du baquet selon lui ?

"J’aime à penser que ce n’est qu’une heureuse coïncidence. J’ai travaillé dur au cours des dernières années, en m’engageant à déménager en Europe quand j’étais jeune pour faire de ce rêve une réalité. J’ai l’impression d’avoir fait une très bonne carrière en formule junior. J’avais hâte de clore ce chapitre et de passer au suivant, la F1."

Le nouveau pilote Williams F1 sera le premier représentant de son pays à disputer un Grand Prix depuis Alexander Rossi en 2015, et le premier titulaire depuis Scott Speed en 2007. Pour autant, il assure ne pas ressentir de pression particulière alors que trois courses seront disputées aux Etats-Unis en 2023.

"Je veux représenter mon pays et le rendre fier. Mais dans le même temps, cela arrive après une préparation. Si vous êtes bien préparé, alors vous avez fait tout votre possible pour évoluer au meilleur de vos capacités."

"J’ai de grandes attentes et je me mets suffisamment de pression, je ne ressens donc pas vraiment celle en provenance de l’extérieur. J’ai toujours affiché le drapeau de mon pays sur mon casque, j’ai ainsi pour objectif de rester moi-même, d’en profiter au maximum et d’avancer pas à pas."

Sargeant sera compétitif aux côtés d’Albon en 2023

Pour sa première saison en F1, Sargeant évoluera dans une équipe qui a conclu la saison 2022 à la dernière place du championnat des constructeurs. Mais cela ne l’empêche pas de se montrer ambitieux pour ses débuts, même s’il aura beaucoup à faire face au très convaincant Alex Albon en interne.

"Je m’attends à être compétitif. En fin de compte, la meilleure personne à qui vous pouvez vous comparer est votre coéquipier. Pour le moment, je dirais que l’objectif est d’être aussi bien préparé que possible, tant sur le plan physique que mental, et de beaucoup travailler durant l’intersaison."

"C’est le processus que nous suivrons jusqu’à la première course de la saison. Je ne laisserai rien au hasard. L’année prochaine, vous me verrez évoluer à mon meilleur niveau."

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos