Formule 1

Sans test avec une F1 de 2018, Sainz craint d’être mal préparé pour Ferrari

Un jour et demi de test prévu pour le moment, c’est tout !

Recherche

Par Olivier Ferret

26 novembre 2020 - 17:49
Sans test avec une F1 de 2018, (...)

Carlos Sainz espérait faire un test avec Ferrari lors des essais pour les jeunes après Abu Dhabi mais aucun accord à l’unanimité entre les équipes n’a été trouvé pour l’heure afin que certaines exceptions soient faites, pour lui ou encore pour Fernando Alonso chez Renault F1.

La Scuderia a-t-elle prévu un plan de secours pour l’Espagnol ? Comme des essais à bord d’une F1 de 2018 cette année ou de 2019 au début de l’année prochaine ?

"Nous verrons, c’est ma réponse pour le moment," dit-il à Bahreïn.

"Une fois que je quitterais McLaren pour devenir pilote Ferrari, il y aura beaucoup de réflexion dans les coulisses pour être sûr d’arriver au test et à la première course aussi bien préparé que possible."

"Évidemment, tester une voiture 2018 pourrait être une option, mais je suis encore chez McLaren et je ne veux pas trop me laisser distraire par ce que l’avenir, en janvier, février et mars pourrait apporter."

"Je peux par contre déjà vous dire qu’un jour et demi dans une voiture de F1 (ce qui sera possible lors des essais hivernaux pour chaque pilote), ces F1 complexes, ne suffit pas pour préparer une saison de F1," regrette l’Espagnol.

"Vous ne connaissez pas les astuces de la voiture ou du volant, même si vous faites beaucoup de simulateur. Vous devez apprendre à travailler avec l’équipe, donc un jour et demi est très, très peu. Probablement pas assez."

"Mais c’est ainsi. Nous devrons nous adapter et nous devrons trouver un moyen de nous assurer que nous sommes aussi bien préparés que possible dans les limites de la réglementation."

Sainz a en tout cas pris note des améliorations apportées par Ferrari lors des dernières courses. Ferrari a obtenu jusqu’à présent son meilleur résultat de la saison lors du Grand Prix de Turquie, bien que dans des conditions de course très inhabituelles.

"Cela fait maintenant quelques bonnes semaines de progrès pour eux. Je pense qu’ils ont démontré qu’ils avaient probablement trouvé une partie des problèmes qu’ils avaient au début de l’année. Ce sont probablement eux qui n’étaient pas particulièrement satisfaits et ils ont fait preuve de force de caractère en remontant la pente lors d’une saison difficile."

"Je suis encouragé de voir cela et j’ai hâte de découvrir ce qui a changé et pourquoi. Mais il me reste encore quelques courses avec McLaren et j’ai encore beaucoup à faire ici avec la 3e place au championnat à aller chercher."

McLaren

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less