Formule 1

Sans Schumacher et Mazepin, Haas F1 aurait disparu fin 2020

Steiner confirme que l’équipe n’avait pas le choix

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 septembre 2021 - 11:25
Sans Schumacher et Mazepin, Haas F1 (...)

Fin 2020, de nombreux observateurs ont critiqué Haas F1 et son directeur Günther Steiner pour avoir décidé de se séparer de Romain Grosjean et Kevin Magnussen, pour embaucher Mick Schumacher et Nikita Mazepin.

Aujourd’hui, Steiner confirme ce qui était déjà une évidence : les finances de l’équipe américaine ne lui laissaient absolument pas le choix. S’il n’avait pas pris cette décision, Grosjean et Magnussen auraient de toute façon perdu leur volant face à la faillite de l’équipe.

"J’ai dû trouver des opportunités pour faire vivre l’équipe" a révélé Steiner au journal Ekstra Bladet. "De nombreuses familles en dépendent. Donc vous devez prendre des décisions difficiles parfois, même si vous ne les aimez pas. Il n’y a pas eu de colère ou de mécontentement, c’était juste une décision commerciale."

"L’alternative était que nous ne serions pas ici. Les gens doivent comprendre cela. Donc si nous avions gardé Kevin mais que Haas n’avait pas survécu, Kevin n’aurait de toute façon pas eu de voiture à piloter."

Schumacher est lié à Ferrari et a amené son sponsor personnel 1&1, et Mazepin est financé par son père Dmitry, un milliardaire russe qui a déjà investi énormément pour sauver l’équipe, ce qu’il a voulu matérialiser en repeignant les voitures aux couleurs du drapeau russe.

Steiner admet aussi que le niveau de la Haas VF-21 ne présente pas un intérêt énorme pour des pilotes expérimentés : "C’était l’une des autres raisons de la décision. Il n’y a aucun intérêt à avoir des gens ici qui sont insatisfaits. Au moins, les nouveaux pilotes peuvent apprendre la Formule 1 et acquérir de l’expérience."

"En donnant à deux pilotes expérimentés une voiture comme celle-ci, nous pourrions tous potentiellement tirer l’équipe vers le bas. Même si vous les avez payés pour ça. Je le ressens moi-même. Si le règlement 2022 n’allait pas arriver, je ne voudrais pas travailler sur le développement pour cette saison."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less