Formule 1

Sans mode ’fête’, Horner s’attend à un rapprochement mais pas à un changement

Le directeur de Red Bull Racing reste réaliste

Recherche

Par Olivier Ferret

28 août 2020 - 13:48
Sans mode ’fête’, Horner s’attend à un (...)

C’est désormais entendu entre les motoristes et la FIA, la fin du mode ’fête’ des moteurs est programmée pour entrer en vigueur après ce Grand Prix de Belgique et sera donc en application dès Monza, en Italie, le circuit le plus exigeant en termes de puissance.

Pour Christian Horner, directeur de Red Bull Racing, cette nouvelle règle est un bon pas en avant mais il ne s’attend pas non plus à d’énormes changements sur les qualifications ou le déroulement d’une course.

"A partir de la semaine prochaine, nous ne pourrons plus solliciter à fond notre moteur pour un tour spécifique, les paramètres que vous utilisez lors des qualifications doivent également être utilisés pendant la course. Il y aura donc moins de différence entre les qualifications et la course autour des performances du moteur," explique Horner à Spa.

"Nous espérons que cela rapprochera les performances en qualifications et que nous serons plus proches des Mercedes en course."

"Je pense qu’il y a effectivement des différences entre les moteurs et il sera intéressant de voir ce qui se passera après la nouvelle règle. Mais Mercedes sera probablement toujours la plus rapide, ce changement réduira juste l’écart. Je pense que nous ne pourrons vraiment le dire qu’après deux ou trois courses."

"Nous voyons juste que ce mode ’fête’ peut avoir beaucoup d’influence sur un tour, donc il sera intéressant de voir quel genre d’influence son absence aura. Mais je ne m’attends pas à des chamboulements."

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less