Formule 1

Sans les évolutions, Norris bat Sainz… un signe inquiétant pour McLaren F1 ?

Il est encore tôt pour savoir si ce nouveau package est défaillant

Recherche

Par Alexandre C.

10 octobre 2020 - 18:55
Sans les évolutions, Norris bat (...)

La soupe à la grimace chez McLaren ? Les qualifications n’ont pas apporté les résultats escomptés, et les évolutions de ce week-end n’ont pas non plus permis aux monoplaces orange de franchir un vrai cap ce samedi au Nürburgring.

Avec les nouvelles pièces McLaren, Carlos Sainz a fini 10e en Q3 derrière Sergio Pérez et son coéquipier qui lui, pourtant, ne disposait des mises à jour. Cela veut-il dire que les évolutions n’en sont pas vraiment chez McLaren ? Après la séance, l’Espagnol était en tout cas mécontent.

« Depuis les EL3, je n’étais pas à l’aise avec la voiture. J’ai pu m’améliorer pendant les qualifications, mais ça ne s’est pas encore très bien passé. »

« Je ne sais pas vraiment quoi dire, parce que quand vous mettez de nouvelles pièces, vous vous attendez à aller un peu plus vite que votre coéquipier. Mais comme nous l’avons vu avec Lando en Russie, il a également eu du mal à s’adapter aux nouvelles pièces. Nous avons beaucoup de choses à analyser là-bas. »

« Il y a beaucoup d’incertitude et nous manquons de connaissances avec ce nouveau package. Je ne dis pas qu’il n’est pas meilleur que l’autre, mais généralement, quand on met quelque chose de nouveau, on s’attend toujours à aller plus vite. Je n’ai pas réussi à le mettre dans la fenêtre optimale. Il faut regarder cela de près parce que l’autre voiture semble extraire un peu plus de l’autre spécification. Donc l’objectif est d’optimiser les nouvelles pièces dès que possible. »

« Ce week-end, je ne sais pas si c’est parce qu’il n’y a pas eu d’essais libres le vendredi ou parce que nous ne l’avons pas bien développé… ce nouveau package. Beaucoup de points d’interrogation en ce moment. Je pense que j’ai fait un bon travail en plaçant la voiture dans une meilleure fenêtre, car nous étions très loin en Q1. Mais pour l’instant, nous sommes très loin de la situation que nous souhaitons. »

« Le parc fermé signifie que nous ne pouvons rien changer à la voiture pour demain. Ce sera donc plutôt une journée à essayer de rassembler des données pour les ingénieurs et tout le monde à la maison. »

« Jusqu’à présent, vous savez, je ne suis pas très heureux. Ça n’a pas été une très bonne journée pour moi. Ce n’était pas un bon week-end pour Lando en Russie avec le nouveau package. Donc je ne sais pas. On doit tout revérifier. »

« Nous pourrions avoir une course intéressante en raison de la météo variable, donc il faudra garder un œil sur le ciel. »

8e de son côté, Lando Norris s’avoue donc heureux de ne pas avoir roulé avec les nouvelles pièces, tout simplement parce qu’il fallait déjà s’habituer, en très peu de temps, à un nouveau circuit.

« C’est plus difficile tout simplement parce qu’il faut un peu de temps pour comprendre complètement le package et, quand on n’a qu’une seule séance d’essais comme ce matin, il est difficile de trouver les meilleurs réglages et d’en extraire tout le potentiel. »

« C’est donc la difficulté d’avoir les évolutions, et c’est ce à quoi Carlos a dû faire face. Mais j’étais très heureux de m’en tenir à ce que nous savions, et cela semble avoir porté ses fruits. Je suis donc heureux de mon côté. »

« Je pense qu’aujourd’hui, nous n’aurions pu faire mieux. Nous n’avons pas été assez rapides pour nous améliorer encore, donc je pense que nous avons maximisé nos performances - même si la P8 est un peu décevante. La voiture était relativement bien et le feeling meilleur qu’à Sotchi, ce qui est le principal. Nous pensions avoir un peu plus d’atouts pour les qualifications, mais ce n’est pas le cas. Dans l’ensemble, ce n’est pas une mauvaise journée mais demain sera délicat en raison de la météo, donc nous verrons ce que nous pouvons faire. »

Andreas Seidl confirme que le manque de roulage est tombé au plus mauvais moment pour Carlos Sainz, et pour tester les nouvelles évolutions.

« Un samedi assez difficile aujourd’hui après le manque de temps passé sur la piste hier pour tester les nouvelles pièces. En parallèle, nous avons introduit de nouvelles mises à jour aérodynamiques sur la voiture de Carlos, mais avec le roulage limité, nous n’avons pas encore pu les optimiser. Trouver cette nouvelle étape dans les performances est ce que nous recherchons actuellement. »

« Les qualifications reflètent notre situation actuelle en termes de performances et nous placent à nouveau en bonne position pour nous battre pour des points. Avec l’absence d’essais libres le vendredi, nous n’avons pas fait de longs runs ici au Nürburgring, ce qui signifie que nous allons un peu dans l’inconnu demain. Nous sommes impatients de participer à une autre course passionnante. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less