Formule 1

Salo : ’Aucun doute’ que le Halo a sauvé la vie de Grosjean

Panis note l’efficacité des vêtements ignifugés

Recherche

Par Emmanuel Touzot

1er décembre 2020 - 10:40
Salo : ’Aucun doute’ que le Halo a (...)

Mika Salo était commissaire de course désigné au Grand Prix de Bahreïn ce week-end, et le Finlandais a lui aussi assisté à l’accident de Romain Grosjean, qui s’est sorti miraculeusement indemne du crash. Selon lui, c’est le Halo qui a été le principal artisan de l’issue heureuse de l’accident.

"Notre opinion est au moins que le Halo a sauvé la vie de Grosjean" a jugé l’ancien pilote. "Il a ouvert la barrière et a permis à la voiture de passer à travers. A mon époque, il n’y a aucun doute sur le fait que le pilote n’aurait pas survécu."

C’est également l’avis de Jacques Villeneuve : "Le Halo a fait son travail, et Grosjean est sauf grâce à cela. Mais je pense que les pilotes ne sont pas toujours conscients du danger de la course, c’est pour ça qu’ils bougent comme dans un jeu vidéo."

Villeneuve parle ici de la manœuvre de Grosjean vers la droite, même si la vidéo montre que le Français roule sur un débris avant le contact avec Daniil Kvyat. Salo estime aussi que Grosjean est responsable.

"[Lance] Stroll a quitté la piste et quand il est revenu, tout le monde derrière lui a dû ralentir. Kimi [Räikkönen] a ensuite bougé et Grosjean a vu une opportunité où il y avait un trou, sur la route. Il l’a tenté et a percuté la roue avant de Kvyat."

Salo est en tout cas heureux que Grosjean, pris dans les flammes, n’ait pas perdu conscience : "Cela dépend de chaque individu, la manière dont on résiste à de tels chocs. Dieu merci, Romain a eu une bonne tolérance et n’a pas perdu conscience. Nous avons tous vu l’accident et pensé que ça ne pouvait pas être réel qu’il ait survécu."

Valtteri Bottas espère que la F1 va pouvoir se pencher rapidement sur les barrières et leur résistance : "L’accident semblait inhabituel mais je suis heureux que tout aille bien pour Romain."

"Nous discuterons de tout cela en détail au prochain briefing des pilotes, mais je suis sûr que les conclusions appropriées seront tirées au sujet des barrières et des causes de l’incendie."

Son directeur, Toto Wolff, a averti la F1 qu’il faudrait comprendre "pourquoi la monoplace s’est coupée en deux", mais "tire son chapeau à toutes les personnes impliquées" dans le sauvetage de Grosjean.

Olivier Panis note quant à lui à quel point la sécurité a évolué en F1 en voyant que Grosjean est resté près de 30 secondes dans les flammes : "Ca progresse chaque année, mais le brasier a duré 28 secondes, on peut voir à quel point c’est efficace maintenant."

Haas F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less