Formule 1

Sainz voit 2021 comme une ‘année de transition’ pour Ferrari et vise 2022

Il attend des progrès grâce au nouveau V6

Recherche

Par Alexandre C.

21 janvier 2021 - 18:12
Sainz voit 2021 comme une ‘année de (...)

Carlos Sainz n’a jamais caché son admiration pour Fernando Alonso, à qui il avait d’ailleurs succédé chez McLaren. Et comme son compatriote, Sainz (aussi passé chez Renault) va maintenant endosser la tunique rouge de Ferrari, pour sa première année à Maranello.

Fernando Alonso est-il alors un modèle en tout point pour Carlos Sainz ? Une figure à suivre pas à pas ?

La comparaison ne doit pas être poussée trop cependant, rappelle Carlos Sainz, tout d’abord sur le plan des résultats, et sur le plan chronologique ensuite.

« C’est délicat car j’ai déjà été chez Renault mais je n’ai pas gagné ces deux championnats du monde »

« Je pense que les carrières sont toujours impossibles à comparer, parce qu’on ne rejoint pas les équipes en même temps, c’est des calendriers complètement différents, des rivaux complètement différents, tout est différent. »

Sainz n’en demeure pas moins vorace : comme Fernando Alonso, il veut être titré en F1.

« Mais ce que je sais, c’est qu’un jour je veux me battre pour un championnat du monde et je veux le faire le plus vite possible, parce que je me sens prêt à relever le défi. »

« Fernando a été un pilote extrêmement fort, mais il n’y aura jamais un autre Fernando Alonso. Il a été le premier, le pionnier à bien des égards, et j’essaie simplement de faire ma propre carrière, ma propre façon de faire, de voir les choses, de conduire et je verrai où cela me mènera. »

Sur le plan des résultats, Carlos Sainz sort de deux saisons très solides chez McLaren, en particulier le dimanche, où il a été régulier pour marquer souvent de gros points. Chez Ferrari, Carlos Sainz veut ainsi construire sur ces bonnes bases - et il faudra d’abord de la stabilité.

« La deuxième année, nous avons déjà constaté des améliorations par rapport à la première, ce qui montre que la stabilité dans une équipe et le fait de rester longtemps dans une équipe contribuent à la performance et font de vous un pilote plus rapide et meilleur. »

A quoi peut donc s’attendre Carlos Sainz chez Ferrari (pour sa première saison…) ? L’équipe sort d’une saison terrible, conclue à la 6e place au classement des constructeurs, la pire depuis 40 ans. Mais un nouveau moteur arrive et donne de l’espoir à Sainz...

« Je vois déjà des signes positifs de la part de Ferrari et des améliorations et il est évident qu’un nouveau moteur arrive - qui devrait encore améliorer un peu la situation... »

« Mais je pense que 2021 est une année difficile pour tout le monde. Nous savons tous que Mercedes va continuer à dominer le sport et sans un grand changement de règlement, il y a beaucoup de chances que cela continue en 2021. »

C’est donc surtout sur l’an prochain que se portent les espoirs...

« Donc, pour moi, je pense que Ferrari et presque tous ceux qui ne sont pas Mercedes devraient se concentrer davantage sur 2022 et essayer d’apporter le plus de changement possibles quant à la compétitivité de l’équipe. »

« Je suis déjà convaincu que Ferrari le sait et va essayer de le faire, et que 2021 sera une année de transition. »

« J’essaierai d’établir de bonnes relations et d’apprendre à connaître la voiture course par course et puis en 2022, nous commencerons avec un règlement nouveau, en partant d’une feuille blanche, et de nouvelles réglementations ; donc ce sera plus important. »

« Je me sens prêt pour tout ce qui va arriver. J’ai toujours dit que mon but ultime en Formule 1 est d’essayer d’être un jour champion du monde, et je suis prêt à passer à l’étape suivante avec Ferrari et à voir comment ça se passe. Je me sens prêt à 100%. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less