Sainz vise un bon départ mais promet du ’respect’ pour Leclerc

"S’il y a une chance de gagner, je tenterai de la saisir"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 mai 2022 - 12:33
Sainz vise un bon départ mais promet (...)

Carlos Sainz reste sur deux résultats blancs lors des deux dernières courses à Melbourne et Imola. Le pilote Ferrari a en effet abandonné dans le deuxième tour à la suite d’une erreur de sa part en Australie, et il a été sorti de piste au premier virage en Emilie-Romagne.

Deuxième sur la grille à Miami ce soir, il ne veut pas aborder le départ différemment qu’il ne l’a fait lors des deux courses précédentes. Il veut simplement essayer de faire au mieux pour prendre le meilleur départ possible.

"Non, je pense que les derniers départs ont été bons, donc je vais aborder le départ avec optimisme, en espérant faire un bon envol" a déclaré Sainz. "Évidemment, je n’ai pas encore fait de longs relais. J’ai beaucoup de travail à faire pour essayer de voir quelles informations je peux tirer des longs runs de vendredi."

"Je vais essayer de comprendre par moi-même comment la voiture se sentira avec plus de 100 kg dans le réservoir, et me concentrer sur les tours de mise en grille pour essayer d’avoir un bon feeling. Mais cela ne m’inquiète pas pour la course."

Il sera en première ligne avec Charles Leclerc, son équipier chez Ferrari. Il sera évidemment prudent lors de l’envol pour ne pas faire d’erreur qui pourrait causer du tort à l’autre F1-75, mais il veut surtout que les deux hommes visent le doublé.

"Non, nous sommes coéquipiers et que nous voulons faire un doublé pour l’équipe, indépendamment de qui est devant ou derrière. Je pense que c’est évidemment encore tôt dans la saison, nous sommes à la cinquième course, il en reste 19, mais vous traitez toujours votre coéquipier avec un peu plus de respect."

"Je l’ai fait dans le passé avec tous mes coéquipiers et cela sera encore le cas ce dimanche comme c’était le cas l’année dernière. Mais la volonté de gagner est toujours là et s’il y a une chance de gagner, je tenterai de la saisir en tenant compte du fait que c’est mon coéquipier, bien sûr."

Sainz commence à comprendre la Ferrari F1-75

Sainz s’est bien rattrapé après l’accident de la veille, qui lui avait coûté beaucoup de roulage. L’Espagnol a pu attaquer et il veut continuer à progresser pour rattraper Leclerc en matière de performance.

"Je pense que je fais des progrès. Le fait que je batte des meilleurs secteurs est un bon signe et cela signifie que dans certains virages, je commence à comprendre la voiture et à la piloter de la façon dont elle doit l’être."

"Nous avons aussi fait quelques changements dans les réglages récemment, et je pense que ça va dans la direction que je veux et que je devais prendre. Ce n’est pas la meilleure qualification que j’ai pu faire parce que j’ai fait une grosse erreur dans le dernier virage mais oui, je pense que c’est un progrès."

"Je ne suis toujours pas là où je voudrais et je pense que ce ne sera pas une question d’une course de plus, je pense que ce sera très progressif tout au long de la saison. Malgré l’accident, j’ai réussi à pousser la voiture à sa limite dans certains virages et à faire une qualification correcte, donc je ne vais pas me plaindre."

"La confiance n’est pas une limitation"

La bonne nouvelle est que malgré une nouvelle erreur, sa troisième en trois week-ends, Sainz garde de la confiance et parvient à pousser la Ferrari dans ses retranchements. Il se veut confiant pour la suite de la saison et espère bientôt un week-end parfait.

"Cela montre que la confiance n’est pas une limitation parce que je n’aurais pas attaqué autant que je l’ai fait. La confiance est toujours là, c’est pourquoi je continue à pousser et à me pousser moi-même pour progresser avec cette voiture et me mettre au défi de piloter différemment dans certains virages."

"J’essaie de changer un peu les réglages ici et là pour les mettre plus à mon goût, donc la confiance est là, il faut que j’arrive à tout mettre bout à bout. Jusqu’à présent, je n’ai pas réussi à le faire lors des dernières courses, ce week-end en est un autre bon exemple, mais ça viendra. La saison est encore longue."

"Je m’en approche, et j’ai vu des progrès au cours des trois dernières courses, je pense que je pilote mieux et je sens que chaque fois que je suis en piste, je suis compétitif. C’est juste le fait de tout mettre bout à bout qui est très difficile dans ce sport, et je vais y travailler pour cela dans le futur."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos