Formule 1

Sainz va surveiller le nouveau moteur de Leclerc ce week-end

Ferrari l’installera à l’Espagnol avant la fin de saison

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 septembre 2021 - 19:36
Sainz va surveiller le nouveau (...)

Contrairement à Charles Leclerc, Carlos Sainz n’aura pas de nouvelle spécification moteur ce week-end à Sotchi. Mais le pilote espagnol la récupérera dès que possible, et va étudier ce week-end les performances de son équipier d’un œil intéressé.

"Bien sûr. Ce sera aussi un bon test pour nous, pour la direction de développement que l’équipe recherche, et pour essayer d’expérimenter du côté du bloc propulseur" explique Sainz, qui prévoit d’adopter le dernier moteur en date dès que se retrouver en fin de grille ne sera pas trop pénalisant.

"Je le prendrai dès que le compromis entre le fait de partir dernier, le circuit et le championnat me permettra de le faire. L’équipe a manifestement fait un gros effort pour essayer d’apporter cet élément et je suis heureux que Charles puisse le tester, voir comment il fonctionne et expérimenter pour nous."

"Nous avons regardé le pool d’éléments que nous avons, avec trois unités de puissance, et nous avons vu que celle de Charles était endommagée depuis l’accident qu’il a eu en Hongrie. Donc il est beaucoup plus à la limite que moi sur les pièces."

"Il était assez urgent pour lui de récupérer ce quatrième moteur. L’équipe a évidemment fait un effort assez important pour essayer d’apporter cette évolution plus vite et je suis heureux qu’il ait ce premier test."

Sainz mise beaucoup sur cette évolution pour que Ferrari puisse aller chercher la troisième place au championnat constructeurs. Une seule évolution est permise cette année par pièce, et Ferrari devra l’avoir réussie.

"J’espère que c’est un bon pas en avant et que nous allons dans la bonne direction. J’espère le voir être rapide, parce que cela me concernera aussi à un moment de la saison. Et ce moteur doit nous faciliter la vie."

Un week-end moins compliqué à Sotchi ?

Sainz s’attend à un week-end plus positif pour Ferrari à Sotchi, après une épreuve de Monza pas évidente : "Avant d’aller à Monza, nous savions que ce serait un circuit difficile pour nous."

"Nous savions par nos simulations que nous allions être trois ou quatre dixièmes derrière McLaren avant d’y aller, même derrière AlphaTauri et d’autres équipes. Nous connaissons les caractéristiques de notre voiture et nous savons que Monza est probablement l’un des pires endroits possibles."

"Au final, le week-end s’est avéré correct en termes de résultat, car nous avons tout de même obtenu un bon nombre de points. Mais avant d’y aller, nous savions que nous allions avoir du mal et ce fut le cas. Il n’y a rien que vous puissiez faire contre la nature de votre voiture."

"Le premier secteur va être difficile pour nous par rapport à McLaren, mais nous devrions être forts dans le dernier secteur. Donc ça devrait s’équilibrer un peu plus. Et j’espère que nous pourrons réussir un autre bon week-end et commencer à réduire le déficit de points sur eux."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less