Sainz : Un ’tour sans erreur’ qui met Ferrari en pole à Austin

Leclerc salue une pole "méritée" de l’Espagnol

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 octobre 2022 - 01:28
Sainz : Un 'tour sans erreur'

Carlos Sainz a réussi à signer la pole position du Grand Prix des Etats-Unis de F1, et l’Espagnol ne cachait pas sa satisfaction malgré une séance qualificative difficile. Le vent s’est invité à Austin, mais le pilote Ferrari a su composer avec.

"C’était amusant, très amusant ! C’était très piégeux avec le vent que l’on avait, il y avait des bourrasques dans tous les virages" a déclaré Sainz.

"C’était une aventure, avec ces voitures on ne sait pas quel grip on aura ou quel grip attendre, mais j’ai fait un tour sans erreur. Ca faisait longtemps que je cherchais cette pole, après plusieurs qualifications où j’en étais proche."

Cependant, il craint que Max Verstappen, avec qui il partagera la première ligne, soit difficile à contenir en course, au volant d’une Red Bull RB18 redoutable sur les longs relais : "Je ne vais pas mentir, Red Bull sont toujours les favoris."

"Ils ont un meilleur rythme de course normalement, ils arrivent à être meilleurs. Max a fait un très bon travail, Red Bull a une très bonne voiture en course, mais on fera tout ce qui est possible pour rester devant."

Leclerc assume une erreur qui lui coûte la pole

Charles Leclerc a terminé deuxième de la séance et avec sa pénalité, il prendra le départ en 12e position. Le Monégasque pestait d’avoir commis une erreur dans le dernier tour et salue la performance de son équipier.

"C’est très difficile, surtout avec le vent, la voiture change tour après tour" indique le Monégasque. "J’ai fait de mon mieux, mon dernier tour n’était pas le meilleur, Carlos a fait un meilleur travail et mérite sa pole."

"Je partirai de plus loin demain mais je vais essayer de remonter en course. Je ferai de mon mieux comme toujours. On partira hors du top 10 avec la pénalité moteur, je ferai au mieux, je ne vais pas tout risquer mais s’il y a une opportunité je serai là pour la saisir."

Interrogé sur le décès de Dietrich Mateschitz, le co-fondateur de Red Bull, Leclerc a salué la mémoire de l’Autrichien : "C’est incroyablement triste, mais au-delà de ce qu’il a fait dans sa carrière, qui était incroyable, c’était quelqu’un de bien, c’est une très grosse perte pour le sport auto et mes pensées vont à sa famille."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos