Formule 1

Sainz trouve la SF21 ‘très différente’ de la McLaren F1 de l’an dernier

Comme de la Ferrari de 2018

Recherche

Par Alexandre C.

25 mars 2021 - 17:42
Sainz trouve la SF21 ‘très différente’ de

Les pilotes ayant changé d’écurie cet hiver, comme Fernando Alonso ou Daniel Ricciardo, n’ont eu qu’un seul jour et demi d’essais pour découvrir leur nouvelle F1 aux essais de Bahreïn. C’est aussi le cas de Carlos Sainz, qui est passé de McLaren à Ferrari.

Pour autant l’Espagnol avait pu conduire de vieilles Ferrari cet hiver, pour accumuler autant de kilométrage que possible (notamment dans une Ferrari de 2018 à Fiorano). Mais rien ne remplace le roulage dans une F1 contemporaine, et c’est ce que le pilote de la Scuderia a publiquement regretté à Bahreïn ce jeudi.

« Parmi les opportunités disponibles, je pense que nous avons fait en fait un très bon travail pendant l’hiver pour arriver ici aussi... préparé que possible. J’ai fait beaucoup de simulateur, ces trois jours à Bahreïn, nous avons roulé de manière propre. J’aurais aimé avoir plus de kilomètres dans la voiture, j’aurais aimé que les essais hivernaux soient un peu plus longs que ce qu’ils ont été, mais tout bien considéré, je me sens prêt à donner le meilleur de moi-même. »

Carlos Sainz a cependant l’habitude de se faire au pilotage de nouvelles F1... Que ce soit chez Renault ou McLaren, il a prouvé sa capacité d’adaptation.

« Je pense que cela aide, évidemment, d’avoir cette expérience de changer d’équipe si souvent. Ce dont je suis sûr, c’est que pour la première course, on n’est jamais aussi prêt qu’après une deuxième ou troisième année d’expérience avec une voiture ou une équipe. »

« Mais en même temps, si le feeling avec la voiture et l’équipe est bon ou très bon, vous pouvez toujours performer à un très haut niveau. Il est très difficile de savoir exactement combien de temps il faudra à un pilote pour être à l’aise ; il y a des équipes où cela m’a pris une ou deux courses, d’autres équipes où cela m’a pris beaucoup plus longtemps. Difficile à dire, et jusqu’à ce que je fasse les premières courses, je ne pourrai pas vraiment dire quand je me rapprocherai de la limite de la voiture. »

Que souligner alors à propos de cette SF21 ? Qu’elle est très différente de la Ferrari de 2018 ou de la McLaren de 2020, répond Sainz. C’est peut-être tant mieux vu les performances de la SF1000...

« Ces F1 sont très différentes - c’est incroyable. Je ne comprends toujours pas comment les voitures de Formule 1 peuvent arriver à un temps au tour très similaire en étant si différentes. C’est super intéressant parce que chaque voiture a ses forces, ses faiblesses, des choses qui vous surprennent toujours, et vous devez vous adapter à son style de pilotage et vous êtes là à essayer de découvrir comment vous adapter pour essayer de maximiser toutes les faiblesses et tous les avantages que cette voiture vous donne. »

« Mais ce qui me surprend le plus, c’est de voir à quel point toutes les voitures sont différentes, mais aussi à quel point elles sont proches en termes de temps au tour lors des qualifications. C’est en fait une chose assez agréable en Formule 1, parce que vous n’avez pas cela dans toutes les autres catégories. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less