Formule 1

Sainz sur Leclerc : Un gars ‘cool’ et ‘respectueux’ de ses coéquipiers

Il se confie aussi sur son intégration chez Ferrari

Recherche

Par Alexandre C.

20 août 2021 - 09:34
Sainz sur Leclerc : Un gars ‘cool’ (...)

Au terme de la première moitié d’année 2021, qui aurait pu parier sur le fait que Carlos Sainz devancerait Charles Leclerc au classement ? Certes ce n’est que pour 3 petits points ; mais des pilotes ayant changé d’équipe cette année, c’est Carlos Sainz qui a battu Sebastian Vettel ou Daniel Ricciardo à ce petit jeu de l’adaptabilité.

Déjà chez Renault ou McLaren, Carlos Sainz avait fait preuve de son pragmatisme et de sa capacité à s’adapter à une nouvelle F1 ; l’expérience Ferrari est ainsi non une révélation, mais une confirmation.

« J’ai toujours été un pilote assez bon pour m’adapter » confie Carlos Sainz sur le sujet.

« Depuis que je suis adolescent ou enfant, chaque fois que j’allais dans une nouvelle catégorie, une voiture différente, j’ai toujours apprécié le fait de devoir être rapide tout de suite avec cette voiture. Et je le prenais comme un défi. »

« C’est dans mon ADN, c’est quelque chose que j’ai toujours aimé et pour lequel j’ai toujours été relativement bon. Mais je pense qu’avec l’expérience, je me suis amélioré. J’ai changé d’équipe trois ou quatre fois en Formule 1. Et je sais à quel point c’est un grand défi. »

Cette adaptation chez Ferrari se passe d’ailleurs dans la bonne humeur : on est loin de l’ambiance toxique chez Ferrari de l’an dernier, avec le départ programmé de Sebastian Vettel dans une atmosphère délétère...

Et Carlos Sainz est ravi d’avoir contribué à l’amélioration du climat général à Maranello.

« Ce que je veux dire, c’est que je n’entre pas dans une équipe avec des préjugés ou de mauvais sentiments. J’y vais très ouvert d’esprit. »

« Je suis un gars qui a récemment essayé de changer d’approche pour essayer de profiter de la Formule 1 et de profiter des week-ends de F1 autant que possible parce que je sens que si je m’amuse lors d’un week-end de course et si je m’amuse en Formule 1, mes performances sur une voiture de Formule 1 sont meilleures. »

Prendre plaisir avant tout : est-ce vraiment possible en F1 ? Et surtout peut-on bien s’entendre et plaisanter avec son coéquipier, qui est son premier rival ? Pour le moment, la relation entre Charles Leclerc et Carlos Sainz semble saine ; d’ailleurs l’Espagnol s’était très bien entendu avec Lando Norris chez McLaren...

« Pourquoi ne pas simplement bien s’entendre avec mon coéquipier ? Faire quelques blagues, rire un peu, avoir une relation un peu cocasse avec lui pour arriver à une intégration productive et complète dans l’équipe où nous travaillons tous les deux, dans la même direction, tout cela rend l’ambiance dans l’équipe meilleure et me donne plus de plaisir à courir sur les Grands Prix. »

« Si je m’amuse et si j’ai une bonne relation avec tout le monde dans l’équipe, cela fera de moi un pilote plus rapide et un meilleur pilote. »

« Et si cela coïncide avec le fait que le gars à côté de moi dans le garage est un gars cool comme Charles, c’est un gars qui, en dehors de la voiture, a des intérêts très similaires aux miens, je peux avoir une bonne conversation ici avec lui et nous pouvons faire toutes sortes de sports ensemble. Et à l’intérieur de la voiture, c’est un gars très talentueux qui est également respectueux de son coéquipier. »

« Je ne vois pas pourquoi je ne m’entendrais pas bien avec lui. Au final, nous sommes tous les deux des types de gars très similaires avec le même objectif et nous essayons tous les deux de réussir en Formule 1. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less