Sainz serait un ’meilleur leader’ pour Ferrari que Leclerc d’après Hill

"Il est plus à l’aise avec la stratégie et prend les décisions"

Recherche

Par Paul Gombeaud

27 juillet 2022 - 08:06
Sainz serait un 'meilleur (...)

Selon Damon Hill, qui fut sacré champion du monde de Formule 1 en 1996, Carlos Sainz serait un meilleur leader pour la Scuderia Ferrari que Charles Leclerc.

Si le Britannique reconnait que "Charles est très rapide," il voit l’Espagnol davantage en mesure de mener son équipe au niveau de la stratégie.

"Carlos me semble être un meilleur chef d’équipe. Il a l’air plus à l’aise avec la stratégie, plus enclin à prendre des décisions."

Sainz était pourtant en désaccord avec son équipe en France lorsque celle-ci lui demandait de s’arrêter une deuxième fois. Hill pense d’ailleurs qu’il manque une personne capable de prendre ces décisions compliquées au sein de la Scuderia.

"Quelqu’un doit prendre ses responsabilités et dire : ’d’accord, prenons une décision’. Peu importe qu’il s’agisse d’un pilote ou d’un stratégiste, il leur faut une direction claire."

Charles Leclerc partait à la faute alors qu’il menait sur le Paul Ricard. Son retard est désormais de 63 points sur Max Verstappen et remporter le championnat s’annonce très compliquée pour le Monégasque.

Hill souligne tout de même le grand potentiel de Ferrari cette saison. Selon lui, la Scuderia peut encore poser problème à Red Bull, à condition bien sûr de terminer les courses.

"Ferrari possède un énorme potentiel, ils seront une menace s’ils parviennent à régler leurs problèmes. Si c’est le cas d’ici la fin de saison, nous pourrions avoir droit à une fin de championnat très serrée."

Hill reconnait cependant qu’il leur faudra aussi avoir "de la chance et ne pas répéter les mêmes erreurs."

"Je parle bien sûr pour Ferrari mais aussi pour Charles, qui admettait lui-même qu’il s’agissait d’une faute de pilotage, qu’il n’y avait aucun autre facteur."

"Il était sous pression parce que Max Verstappen venait de chausser des nouveaux pneus, il a donc dû se dire : ’je dois pousser maintenant car nous allons sûrement nous arrêter bientôt’, et peut-être qu’il en a trop fait."

"Ce n’est pas impossible que Max connaisse lui aussi de la malchance, ils ont connu des problèmes de fiabilité eux aussi et l’écart pourrait se réduire. Mais on dirait bien que Ferrari a gâché une opportunité cette année."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos