Formule 1

Sainz rêve d’être champion avec Ferrari mais sait qu’il doit patienter

"Je suis heureux et fier des efforts de toute l’équipe mais..."

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 février 2021 - 16:38
Sainz rêve d’être champion avec Ferrari

Carlos Sainz réalise certainement un rêve d’enfant en rejoignant cette saison la Scuderia Ferrari.

Lors d’un transfert annoncé tôt l’an dernier, et que personne n’avait vraiment vu venir malgré certaines rumeurs lors de l’hiver 2019, le pilote espagnol a été confirmé à la place d’un quadruple champion du monde, Sebastian Vettel, rien de moins !

Malheureusement pour Sainz, il n’arrive pas dans la meilleure période de la Scuderia de ces 10 dernières années et c’est peu de le dire. Il préfère toutefois positiver aujourd’hui, à l’occasion de la présentation de l’équipe.

"Être pilote Ferrari à 26 ans est quelque chose dont j’ai toujours rêvé. Je veux être champion du monde dans cinq ans et je crois que Ferrari est la meilleure équipe pour y parvenir. Je pense être au bon endroit au bon moment, il me faut juste un peu de temps pour réussir à le faire," admet-il.

Sainz ajoute qu’il est "impossible de savoir" si Ferrari va réussir à sortir du milieu du peloton pour réintégrer le top trois avec Mercedes et Red Bull.

"Nous savons ce que nous avons fait, nous savons ce que nos simulations disent où nous devrions être en termes de vitesse de pointe, de traînée et de puissance, etc. Nous avons évidemment tous ces chiffres. Mais sans ceux de nos concurrents devant nous, il est presque impossible de prédire où cela va nous mener. Je suis heureux et fier des efforts de toute l’équipe, j’ai vu de bons progrès. Mais tant que nous ne verrons pas ce que les rivaux ont fait, il sera impossible de savoir si cela suffit ou pas."

Peut-il espérer un podium au moins ?

"C’est la question à un million de dollars à laquelle personne ne peut répondre pour le moment. Nous ne le saurons pas avant d’aller à Bahreïn - pas le test de Bahreïn, plus la course de Bahreïn. Lors des tests de nos jours, en particulier avec la quantité de carburant que vous pouvez mettre en place et les modes moteur, il sera très difficile de tirer des conclusions."

Sainz a en tout cas commencer à vivre la passion Ferrari à plein. Et le plus impressionnant pour lui a été ses débuts en piste le mois dernier.

"Le moment où je suis arrivé à Fiorano est celui qui m’a le plus impressionné. Ils nous font arriver à 7h15, et j’étais déjà nerveux car je savais que c’était une journée spéciale. Cet endroit, cette piste, c’est très particulier."

De quoi le rendre nerveux, le stresser ? Absolument pas ! Un pilote en voit d’autres selon lui.

"Le niveau de concentration et d’adrénaline lors d’un départ de Formule 1 est bien plus incroyable en termes de stress et de pression ! Que vous soyez en pole ou à la 20e place, chez Ferrari ou Williams. On regarde les lumières rouges s’allumer une par une, et il y a entre deux et cinq secondes avant qu’elles s’éteignent. Vous ne pouvez penser à rien d’autre car notre temps de réaction est d’environ deux dixièmes de seconde."

"Pendant les courses, on passe entre une heure et demie et deux heures à être dans notre bulle, à ne penser qu’à ça. Je n’ai jamais eu besoin de m’entraîner pour rester concentré ou résister au stress. C’est une chose qui vient avec la préparation. Le stress en dehors de la voiture, c’est autre chose, c’est plutôt de la fierté pour le moment !"

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less