Sainz remercie Leclerc et son ‘attitude de gentleman’ à Silverstone

Pas de tension dans l’équipe

Recherche

Par Alexandre C.

7 juillet 2022 - 18:59
Sainz remercie Leclerc et son ‘attitude

La victoire de Carlos Sainz n’a pas été simple à aller chercher à Silverstone le week-end dernier. L’Espagnol a notamment dû lutter… contre sa propre équipe.

En effet, à la relance de la voiture de sécurité, Ferrari voulait que Carlos Sainz laisse un espace de dix voitures entre lui et Charles Leclerc. Sainz était alors 2e, derrière Charles Leclerc qui avait des durs usagés car il ne s’était pas arrêté. Ferrari voulait ainsi que Sainz protège son coéquipier à la relance.

Mais Carlos Sainz a insisté en rappelant que cette manœuvre était trop risquée et pourrait tout faire perdre à Ferrari. Ce que la Scuderia a accepté de comprendre.

Avec le recul, le vainqueur et poleman de Silverstone considère toujours avoir fait le bon choix. Et ce même si Charles Leclerc avait été désavantagé auparavant déjà par la stratégie ?

« Ferrari a gagné, j’ai gagné, donc ce n’était pas une mauvaise décision. A ce moment-là, dans la voiture, je savais parfaitement ce que je devais faire. Je savais que je ne devais pas mettre Charles dans une position qui l’aurait compromis ; mais je devais aussi donner à Ferrari une victoire en course - c’est ce qui compte le plus pour l’équipe et je pense que tout ce que j’ai fait était raisonnable. »

« Je n’ai pas mis Charles dans une situation de risque ou de pression inutile en le dépassant, sachant que j’allais le dépasser assez facilement sur les tendres. J’ai gagné la course pour Ferrari et c’était un bon résultat au final. »

« Donc oui, j’aurais refait la même chose et l’équipe a parfaitement compris ma position - c’est pourquoi ils n’ont pas demandé à nouveau de mettre ces 10 longueurs de voiture parce qu’ils savaient que ce que j’avais dit pendant le commentaire radio était totalement valable. »

Y a-t-il eu de la tension ensuite dans le garage rouge ? Des rumeurs de division entre le camp Leclerc et le camp Sainz, chez les mécaniciens, ont même fleuri après le Grand Prix (voir notre article).

Pas du tout selon Carlos Sainz : l’ambiance est toujours au beau fixe entre les pilotes Ferrari.

« Comme toujours, il s’est comporté comme le gentleman qu’il est et le briefing a été normal. »

« Quand j’ai une mauvaise course, c’est un briefing d’après-course normal et quand il a une mauvaise course, c’est aussi un briefing normal. C’est l’un des points forts que nous avons en tant que coéquipiers et pilotes, et l’esprit d’équipe que nous avons chez Ferrari. »

Au moins, après cette première victoire en 150 Grands Prix, Carlos Sainz arrive gonflé à bloc au Red Bull Ring.

« En fait, cette victoire m’a donné encore plus envie de recommencer dès que possible à gagner et de continuer à me battre pour ces victoires. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos