Formule 1

Sainz pense que la F1 aurait peu de dépassements sans DRS

Un système décrié mais actuellement utile

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 septembre 2019 - 11:02
Sainz pense que la F1 aurait peu de (...)

Les nouvelles réglementations techniques envisagées pour 2021 ont été aperçues en soufflerie, mais on ne sait pas encore si le DRS sera conservé après l’année prochaine. Bien qu’il ne soit pas fan du système, il pense qu’il est utile jusqu’à la prochaine réglementation.

"Je peux vous dire que la Formule 1 sans DRS, de nos jours, n’aurait presque aucun dépassement" assure Sainz. "Je pense que le DRS est nécessaire pour l’instant. On ne peut pas vivre sans DRS. J’espère qu’on n’en dépendra plus dans le futur."

Son équipe, McLaren, n’a plus fait de podium depuis 2014 et n’a plus gagné depuis 2012, mais il ne pense pas que le règlement 2021 et les restrictions financières seront miraculeuses pour les équipes du peloton : "Je pense que les choses changeront, mais la dynamique globale de la Formule 1 sera la même."

Le pilote pense que les nouveautés envisagées pour dans deux ans, que ce soit sur le plan technique ou le plan sportif, pourrait amener un renouveau intéressant.

"Je suis convaincu par ce que la FOM a proposé, de la réglementation aérodynamique et du plafond budgétaire. J’aimerais seulement que ce soit en vigueur dès l’année prochaine, car plus tôt nous introduirons ce type de changement, mieux ce sera pour le sport. Nous verrons comment ça se passe."

"Pour le moment, la FOM et la FIA sont très convaincues que cela améliorera le sport, et nous n’avons pas d’autre choix que de les croire et de leur faire confiance."

"Ils ont fait de grosses recherches et fait beaucoup de travail de préparation, nous devons maintenant appliquer ces règles et voir comment elles fonctionnent. Je pense qu’elles vont dans le bon sens, à 100%. Mais à quel point cela va améliorer les choses ? Je ne sais pas."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less