Formule 1

Sainz pense Norris légèrement responsable de leur accrochage

Il regrette aussi un départ à nouveau raté

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 novembre 2021 - 22:42
Sainz pense Norris légèrement responsable

Carlos Sainz et Lando Norris se sont accrochés au départ du Grand Prix du Brésil. Le pilote Ferrari s’est décalé sur la droite mais son rival a quand même tenté une manœuvre et il y a ensuite eu un contact avec l’avant de la SF21, ce qui a provoqué une crevaison pour le Britannique.

L’Espagnol a toutefois réussi à terminer sixième derrière Leclerc, mais juge que son rival s’est rabattu sur lui pour prendre le virage trop tôt, et explique qu’il n’a pas eu le temps de réagir, étant lui-même en train de préparer son virage.

"Pour être honnête, il faut que je regarde parce que la ligne est très fine pour savoir qui a tourné sur qui" a expliqué Sainz. "De toute évidence, le virage part à gauche et je tenais l’intérieur, mais je ne pense pas avoir fait délibérément quelque chose contre lui."

"J’ai plutôt l’impression qu’il a tourné un peu trop tôt dans le premier virage et que nous nous sommes accrochés. Mais c’est un incident de course, désolé pour lui si j’ai fait quelque chose de mal, mais pour être honnête, je ne pense pas l’avoir fait."

Troisième sur la grille après avoir terminé sur le podium du Sprint la veille, Sainz n’a rien pu faire pour conserver une place sur le podium ou proche de celui-ci, surtout après ce contact.

"Tout s’est joué au départ, j’ai perdu des places face aux voitures avec lesquelles je me battais parce que les quatre premiers étaient tout simplement trop rapides. C’est très étrange parce que je pense que j’ai fait le même départ qu’hier, la même procédure."

"Mais aujourd’hui, pour une raison que je ne comprends pas, il y a eu du patinage et nous devons analyser ce qui s’est passé, s’il y avait quelque chose d’étrange avec l’embrayage ou les pneus. Ca m’a coûté le top 5 que je voulais aujourd’hui."

Il voit d’ailleurs une répétition du Mexique : "Bien que j’avais la voiture la plus rapide ici et au Mexique, c’est mon départ qui me coûte un top 5."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less