Sainz : ’Mon week-end le plus difficile’ chez Ferrari

Une deuxième place qui ne cache pas les problèmes à Bahreïn

Recherche

Par Emmanuel Touzot

21 mars 2022 - 10:10
Sainz : 'Mon week-end le plus (...)

Carlos Sainz a signé avec une deuxième place son meilleur résultat depuis le Grand Prix de Monaco 2021. Et s’il signe pour la troisième fois son meilleur résultat en F1, le pilote Ferrari n’est pas totalement satisfait, notamment à cause d’un écart net avec Charles Leclerc.

"Pour être honnête, en EL1, EL2 et EL3, j’étais très loin derrière, le plus loin que j’aie été chez Ferrari et c’est pourquoi, même avec le doublé que nous avons obtenu, je ne suis pas entièrement satisfait de ce week-end" a déclaré Sainz.

"En tant que pilote Ferrari, c’est mon week-end le plus difficile et cela montre simplement que je dois faire profil bas, comprendre cette voiture, comprendre où Charles fait la différence avec son pilotage, et la façon dont il aborde les virages et utilise les pneus, également en course."

"Et je dois m’améliorer si je veux me battre pour la victoire et faire des progrès à Jeddah. Est-ce que je peux m’améliorer d’un week-end à l’autre ? Je pense que je peux progresser. Puis-je réduire complètement le déficit ? C’est une très bonne question."

"J’aimerais pouvoir le faire et je vais travailler dur pour cela, mais j’ai encore besoin de tout comprendre et de tout analyser avec mes ingénieurs pour revenir plus fort et oui, à la fin, plus tard, laisser les mauvais week-ends en tant que pilote Ferrari être un P2 et je vais le prendre et passer à autre chose."

Sainz ne sait pas s’il aurait pu passer Verstappen

Sainz n’a pas eu l’occasion de dépasser Verstappen malgré une belle attaque au restart. Néanmoins, il a finalement profité des problèmes mécaniques du pilote Red Bull, tout en admettant que voir le Néerlandais deuxième était quelque peu logique.

"Ça aurait été très délicat. Je l’ai rattrapé dans le premier virage" rappelle Sainz, racontant la relance. "Mais ils semblent avoir une très bonne vitesse de pointe. Et je n’ai jamais vraiment pu le dépasser. Mais j’ai fait de mon mieux."

"Il s’est très bien défendu pour être honnête, et puis ça allait être serré parce que j’étais à la limite de la zone DRS. Je pense que si j’avais gardé le DRS, j’aurais pu tenter ma chance. Et puis il a commencé à rencontrer les problèmes que nous avons vus."

"En ce sens, je pense que je pourrais être chanceux d’avoir pu le dépasser et de terminer deuxième. Mais il a aussi très bien piloté tout le week-end, donc c’est difficile à voir. Mais en même temps, nous avons aussi fait un très bon travail en matière de fiabilité, et ça compte aussi."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos