Formule 1

Sainz : La F1 doit être ’moins dépendante des monoplaces’ en 2022

Il regrette les gros écarts dans le peloton

Recherche

Par Emmanuel Touzot

2 janvier 2021 - 14:31
Sainz : La F1 doit être ’moins dépendante

Carlos Sainz pilotera cette année pour sa quatrième équipe en carrière, et il a pu découvrir la F1 à tous les niveaux. L’Espagnol reconnaît une certaine frustration de n’avoir pu défendre son niveau au volant de voitures en retrait par rapport à celles des équipes de pointe lors de ses six premières saisons.

"Ce que je souhaite, c’est que la Formule 1 ait à l’avenir une grille plus serrée, afin de permettre au pilote de faire davantage la différence" note Sainz. "En arrivant en F1, vous vous rendez très vite compte qu’il est très difficile de battre un gars qui a une voiture qui est trois dixièmes plus rapide que vous."

Selon lui, tout écart supérieur à ce qui se fait généralement dans une équipe est pénalisant : "En tant que pilote, vous vous battez pour trouver les deux derniers dixièmes face à votre coéquipier. C’est le cas de tous mes coéquipiers, vous n’êtes généralement qu’à deux dixièmes au-dessus ou deux dixièmes en dessous."

"Mais quand quelqu’un vous devance d’une seconde et demie, vous savez que vous n’êtes pas vraiment en compétition avec lui. J’aimerais que nous puissions resserrer le peloton. Je pense que la FOM, Liberty et la FIA ont fait un très bon travail avec le règlement de 2022, et il y a une chance que ce soit le cas."

"J’espère que cela se produira et que notre sport privilégiera l’humain au niveau du pilotage et sera moins dépendant des monoplaces. Je pense que la hiérarchie peut être beaucoup plus serrée, et notre sport beaucoup plus amusant. Cela attirera un plus grand public, et je pense que ce sera mieux pour tout le monde."

Le nouveau pilote Ferrari espère voir une compétition plus serrée en piste l’année prochaine grâce au retour de l’effet de sol : "J’espère vraiment qu’en 2022, les voitures pourront mieux se suivre, car ça semble actuellement un peu ennuyeux à suivre."

"Dès que vous êtes à moins de trois secondes de quelqu’un, vous glissez et vous êtes dans les turbulences tout le temps. J’espère vraiment que ce que Ross Brawn a proposé fera une différence. Nous aurons alors juste besoin de bons pneus."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less