Formule 1

Sainz gardera un goût ‘doux-amer’ de son premier podium à Monaco

En raison de la mésaventure arrivée à son coéquipier

Recherche

Par Alexandre C.

24 mai 2021 - 08:01
Sainz gardera un goût ‘doux-amer’ de (...)

Le premier podium de Carlos Sainz aura été ainsi réalisé dans le plus beau des écrins, celui de Monaco. Le pilote espagnol est récompensé après un week-end solide et sans erreur sur le Rocher. Bien entendu, Sainz avait cependant après le Grand Prix une grande pensée pour son coéquipier Charles Leclerc, empêché de prendre le départ à cause de ce problème sur le tour de mise en grille.

« C’est un sentiment sympathique. Bien sûr, dimanche en particulier, avec un départ en P4 - P3, désolé - terminer en P2 est un bon résultat. Je pense que l’équipe mérite au moins un podium ce week-end. Mais oui, le sentiment doux-amer est toujours là parce que j’avais le rythme pour faire la pole ou au moins pour gagner ce week-end et le fait que, finalement, nous n’y sommes pas parvenus n’est pas génial. Je suis aussi désolé pour Charles. J’ai de la peine pour l’équipe. C’est une journée étrange - mais en même temps, à un niveau personnel, je dois être heureux avec P2 parce que c’était le maximum que nous pouvions réaliser. »

La vraie surprise était ainsi le rythme formidable des Ferrari, qui était la meilleure voiture (ou la 2e après Red Bull) du week-end. Carlos Sainz lui-même était surpris le jeudi matin en découvrant le rythme des Rouges...

« Probablement que si vous m’aviez dit mercredi que je ne serais pas 100% content de la P2, je ne l’aurais pas cru, pour être honnête, parce que nous ne nous battons pas normalement pour cette position cette année. Mais ensuite, après le rythme de jeudi, je pensais vraiment que nous pouvions gagner. Ensuite, évidemment, nous savons tous ce qui s’est passé samedi et le dimanche j’ai dû faire un vrai reset. J’ai dû changer un peu mes attentes. Je savais qu’en partant quatrième, l’une des meilleures choses qui pouvait arriver était de finir sur le podium. Et à la fin, c’était P2. Donc, en général, c’est pourquoi je suis heureux : en général car, avec l’ensemble du week-end, il me manque encore la possibilité de gagner. »

« Nous ne nous attendions pas à nous battre pour la pole et la victoire, mais nous nous attendions à être plus près de l’avant de la grille. Nous avons bien géré les réglages, ce qui nous a permis de gagner quelques dixièmes. La confiance dans la voiture était élevée, ce qui aide aussi. C’est une combinaison de choses qui se mettent en place et tout à coup, dans un endroit spécial comme ici, vous pouvez tenter votre chance et nous étions proches. »

A quoi donc est due cette performance des Ferrari ? La voiture, les pilotes, le circuit ?

« Hmmm. Les trois. Je pense que c’est la bonne réponse. »

« Big ’cojones’ » plaisante alors Max Verstappen aux côtés de Carlos Sainz en conférence de presse !

« Les pilotes ? Tu as fait un pas en avant ce week-end ? Tu as progressé en tant que pilote ce week-end ? » rigole pour conclure Lando Norris, témoignant de la bonne ambiance qui régnait sur ce podium très jeune !

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less