Sainz frustré d’avoir été catalogué comme un n°2 chez Ferrari

"Certains ont pensé que je devais laisser Leclerc tout gagner"

Recherche

Par Franck Drui

14 octobre 2022 - 12:12
Sainz frustré d'avoir été catalogué

Carlos Sainz a révélé la chose "la plus frustrante" de son passage chez Ferrari jusqu’à présent.

L’Espagnol admet avoir eu du mal au début cette année alors que son coéquipier Charles Leclerc a impressionné dans la F1 de 2022 conçue par la Scuderia.

Mais une fois que Sainz a réussi à prendre le dessus sur sa F1-75, il admet alors avoir été consterné que même les supporters de Ferrari demandaient qu’il soit relégué au statut de "numéro 2".

"Je peux comprendre qu’après les premières courses, Charles avait clairement une longueur d’avance tant en qualifications qu’en course," confie-t-il.

"Mais au milieu de la saison, je me suis beaucoup amélioré. J’ai commencé à me battre davantage avec Charles, nous étions très proches en termes de points et c’était un peu frustrant d’une certaine manière parce qu’il semblait que certaines personnes ne voulaient pas de moi à égalité avec lui."

"On m’a reproché de ne pas être là, et quand j’ai commencé à y être, certains se sont demandé ce que je faisais devant et ont pensé que je devais laisser Charles tout gagner. C’était le plus frustrant, surtout de la part de la presse. Heureusement, je ne fais pas trop attention à ce qui se dit."

Il l’évoque pourtant...

"Faire attention n’est peut-être pas le bon mot. Me laisser atteindre par cela disons."

Le pilote espagnol indique que malgré les hiérarchies imposées de manière évidente par Ferrari dans le passé, la direction actuelle est déterminée à avoir deux pilotes solides dans ses F1.

"Mattia (Binotto) et l’équipe reconnaissent que c’est l’une de nos forces. Il est clair qu’il y avait des gens qui suivaient Ferrari qui ne voulaient pas qu’il y ait deux pilotes au même niveau. C’est peut-être une question pour certains, mais je suis convaincu que la meilleure chose pour l’équipe est d’avoir deux pilotes aussi proches que possible l’un de l’autre."

Chez Red Bull, la situation semble plus déséquilibrée mais Carlos Sainz ne tire pas sur Sergio Perez.

"Max est un vrai phénomène. Il a créé une symbiose avec son équipe. C’est la voiture, c’est le pilote, c’est l’équipe, c’est la stratégie, c’est les arrêts aux stands."

"Ils font tellement de courses sans faire d’erreur - en faisant les choses parfaitement. En plus de cela, lorsque Max a un souci, ils sont capables de le résoudre rapidement. C’est la différence et la raison pour laquelle ils dominent."

"Sergio progresse et c’est l’équipier de Max chez Red Bull qui est le plus proche de lui. De plus en plus proche. Il doit aussi créer son équipe autour de lui et je crois qu’il y arrive. Il est très écouté."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos