Sainz explique en quoi la manœuvre de Hamilton avait compromis sa course

Le pilote Ferrari estime qu’il pouvait lutter pour le podium

Recherche

Par Paul Gombeaud

21 novembre 2022 - 15:28
Sainz explique en quoi la manœuvre (...)

Carlos Sainz estime que la manœuvre de Lewis Hamilton au premier tour du Grand Prix d’Abu Dhabi avait fortement affecté sa course, car cela l’aurait notamment empêché de battre Sergio Perez et d’aider son coéquipier Charles Leclerc à terminer vice-champion du monde.

Le pilote Ferrari tentait de passer la Mercedes F1 au virage 6, mais Hamilton partait au large et se maintenait en cinquième position. Il finira par rendre sa position à Sainz mais profitera ensuite de son DRS pour le repasser immédiatement.

Heureusement pour lui et pour Ferrari, Leclerc n’a finalement pas eu besoin d’aide pour terminer devant le Mexicain en course et au championnat. L’Espagnol affirme dans tous les cas qu’il était tout à fait disposé à prêter main forte à son coéquipier si cela avait été nécessaire.

"J’avais des instructions claires avant la course, je ne devais pas me battre avec lui au départ et lors des arrêts aux stands," a-t-il indiqué, avant d’expliquer pourquoi l’incident avec Hamilton lui avait fait perdre beaucoup de terrain.

"Il m’a laissé passer, mais il le faisait d’une manière culottée de sorte à profiter du DRS pour me doubler. J’ai ensuite dû taper dans mes pneus pour repasser devant, cela me coutait du temps et me forçait probablement à basculer sur une stratégie à deux arrêts, ce qui m’empêchait finalement de viser la deuxième place en course."

A la place de Hamilton, Sainz aurait fait "quelque chose de similaire"

Si Hamilton rendait sa position à Sainz, ce dernier évoque une zone grise du règlement qui permettait au Britannique de le repasser immédiatement. L’Espagnol affirme d’ailleurs qu’il aurait fait la même chose à sa place.

"J’ai moi-même déjà utilisé cette règle auparavant, ou plutôt le manque de clarté, donc je ne vais pas critiquer Lewis parce que j’aurais fait quelque chose de similaire."

"C’est comme ça, vous tentez un dépassement à l’intérieur du virage 6 mais le pilote décide de couper la chicane, et votre course est compromise à partir de là parce que vous vous battez contre une voiture que vous auriez probablement dû devancer dès le premier tour."

"J’ai dû beaucoup taper dans mes pneus à cause de ça, et en plus les Mercedes nous poussaient beaucoup en début de course. Charles a pu gérer ses pneus mais pas moi, ce qui nous obligeait à partir sur une autre stratégie."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos