Sainz est ’optimiste’ quant à la capacité des F1 à se suivre

Le principal objectif de l’effet de sol "va dans le bon sens"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

24 février 2022 - 19:04
Sainz est 'optimiste' quant (...)

Carlos Sainz a connu une deuxième demi-journée positive aux essais hivernaux de la F1 à Barcelone. Le pilote Ferrari a roulé ce matin et a laissé le volant de la F1-75 à Charles Leclerc pour l’après-midi. Il ne veut pas encore se laisser porter par des débuts prometteurs, notamment en matière de fiabilité puisqu’il a effectué plus de 70 tours.

"On verra si c’est un bon début quand nous irons sur une course et que nous verrons comment ça se passe" note l’Espagnol. "Mais nous n’avons pas eu de problème avec la voiture, on a pu faire tout le tour et enchaîner beaucoup de tours. C’est un bon début, surtout à Barcelone, je suis heureux."

"C’est un début normal en termes de feeling, on n’a pas eu de problème. Je ne sais pas si ce sera bien ou non, car on peut aller trois ou quatre secondes plus vite ou moins vite avec ces F1, donc on ne sait pas comment ça se passera."

Sainz a été vu en train de suivre Max Verstappen hier, et a continué à se rapprocher d’autres monoplaces ce jeudi. Il tire une première expérience positive de cet essai, et un espoir que le règlement 2022 ait fait mouche pour permettre aux pilotes de se suivre de plus près.

"J’ai fait ça volontairement, de toute évidence, et j’ai déjà ressenti quelques différences nettes, et je suis positif à ce sujet. Je suis optimiste quant au fait que l’on va dans la bonne direction."

Interrogé sur son message aux fans après la cette deuxième journée, il se veut toujours prudent : "Ils peuvent être heureux que l’équipe ait fait une voiture fiable, et qu’ils nous laissent du temps pour chercher la performance car on en est encore très loin de la limite, on est juste ici à enchaîner les tours."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos