Formule 1

Sainz est inquiet face à la crise et relativise la F1

"Le monde fait face à des choses plus prioritaires"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

27 mars 2020 - 10:15
Sainz est inquiet face à la crise et (...)

Carlos Sainz est revenu sur le Grand Prix d’Australie et a salué la gestion de crise de Zak Brown et Andreas Seidl, respectivement président et directeur de McLaren, alors qu’un cas de Covid-19 avait été détecté dans l’équipe.

"Ce n’était facile pour personne dans l’équipe, mais je pense que l’on a réussi parfaitement à gérer cela" déclare Sainz. "Nous avions un bon leadership de la part d’Andreas et Zak."

"Et le reste n’a été qu’un tourbillon, mais avec une organisation parfaite. Je suis maintenant heureux que tous les membres de l’équipe, même ceux qui étaient restés en Australie, aillent bien et soient rentrés chez eux."

Interrogé sur sa peur de ne pas reprendre le volant de sitôt, il nuance : "Cela ne me fait pas peur, mais ça m’inquiète. J’ai évidemment peur quand je vois les images et informations qui viennent du monde entier."

"La pensée de me mettre à la place des docteurs et infirmiers et infirmières qui combattent cette guerre [me fait peur]. Nous restons à la maison et nous sommes inquiets, mais nous ne pouvons pas avoir peur car nous ne voyons pas ce qu’ils voient. Je reste calme car je veux que ma famille reste calme."

Il assure ne pas s’inquiéter des gestions de contrats en F1, dont beaucoup arrivent à leur terme cette année, à l’image du sien : "Le monde fait face à des choses plus difficiles et plus prioritaires. Les courses, le futur, les contrats, tout cela est secondaire."

"Nous devons tous attendre que notre vie revienne lentement à la normale pour commencer à parler de nouveau de ces choses. Mais je ne suis pas inquiet car j’ai démontré ce que j’avais à démontrer l’an dernier."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less