Sainz croit en Vasseur : ’Il voulait me faire signer chez Renault F1 à l’époque’

Son arrivée chez Ferrari amène une "motivation supplémentaire"

Recherche

Par Paul Gombeaud

14 décembre 2022 - 18:04
Sainz croit en Vasseur : 'Il (...)

Carlos Sainz a salué l’arrivée de Frédéric Vasseur chez Ferrari en tant que directeur d’équipe à partir du 9 janvier. Il espère que la nomination du Français, en lieu et place de Mattia Binotto, permettra d’insuffler une énergie nouvelle au sein de la Scuderia.

"Nous espérons que ce changement sera pour le mieux," a déclaré le pilote espagnol aujourd’hui. "A chaque fois qu’une nouvelle personne arrive, il y a toujours une motivation supplémentaire et l’envie de faire un pas en avant. Nous devons maintenant lui laisser un peu de temps."

"Ferrari est un géant comprenant entre 1200 et 1300 personnes. Il doit voir comment tout le monde travaille afin de savoir quels seront les changements nécessaires, mais ça ne se fera pas du jour au lendemain. Je l’ai appelé hier et je sais qu’il fera du bon travail."

Et Sainz de faire une révélation : Vasseur voulait le signer à l’époque où il dirigeait l’équipe Renault F1.

"Je lui fais confiance, je le connais et il a toujours parlé en bien de moi. Il a tenté de me faire signer chez Renault, nous étions en contact et en cours de négociations."

Sainz certain d’être bien meilleur en 2023

Si Carlos Sainz remportait son premier Grand Prix de Formule 1 cette saison, sa deuxième année chez Ferrari aura malgré tout été compliquée dans l’ensemble. Il est cependant confiant de faire bien mieux en 2023.

"Il y a eu de beaux moments cette année. Je n’oublierai jamais ma première pole position et ma première victoire, ainsi que ces neuf podiums, c’était de grands moments. Il y en aussi eu des plus difficiles, avec notamment deux abandons consécutifs en début de saison alors que la voiture était en mesure de gagner des courses. Puis le départ depuis la pole à Austin où on me touchait... des hauts et des bas donc. Mais en 2023, l’objectif sera d’être constant, de connaitre davantage de temps forts et d’enregistrer peu d’abandons."

"Pour remporter le titre, il faut commencer par gagner des courses, mais il faudra avant tout être régulier. Je sais déjà comment gagner, mais avec six ou sept abandons, le championnat s’envole et même si Red Bull et Verstappen nous ont été supérieurs, je veux redevenir le Carlos constant et régulier."

"Je me sens à la fois proche et loin du titre. Proche parce que je fais partie de l’une des meilleures équipes du monde, mais loin car c’est une époque où le niveau est très élevé tous les ans avec des écuries telles que Mercedes et Red Bull, qui possèdent en plus d’excellents pilotes."

"C’était une année importante. Pour la première fois, j’avais une voiture compétitive qui m’a permis d’obtenir cette première pole, cette première victoire et de me battre à l’avant. J’ai appris rapidement et je retiens le positif, je suis certain d’être un meilleur pilote en 2023. Il y aura beaucoup de courses à disputer, mais je suis amoureux de ce sport et il ne peut en être autrement lorsque vous courez pour une équipe telle que Ferrari. J’en profite comme au premier jour."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos