Formule 1

Sainz : Chez McLaren, tout le monde était d’accord avec le forfait

L’Espagnol revient sur Melbourne depuis son lieu de confinement

Recherche

Par Olivier Ferret

28 mars 2020 - 15:04
Sainz : Chez McLaren, tout le monde (...)

Carlos Sainz occupe son temps au mieux, en confinement dans sa famille après son retour d’Australie, où le Grand Prix de Formule 1 ne s’est pas disputé.

L’Espagnol admet aujourd’hui que sa frustration était réelle mais il n’aurait pas souhaité une autre décision.

"Nous avons eu un homme touché par le coronavirus. Cela n’a été facile pour personne chez nous. Cependant nous avons bien réagi après la nouvelle en retirant l’équipe du Grand Prix, avant son annulation. C’était frustrant mais personne n’a douté. Tout le monde était d’accord avec le forfait," explique le pilote McLaren.

Malheureusement cette décision n’a pas permis de sauver la course, d’autres équipes ayant suivi McLaren dans la nuit, ce qui à mener à l’annulation du week-end.

"Cela démontre qu’il peut y avoir une belle solidarité dans le paddock. Mais là encore, je pense que ceux qui ont décidé de ne pas courir ont pris leur décision facilement."

Pour Sainz, c’est maintenant beaucoup de temps à consacrer pour sa famille, ce qui est anormal pour un pilote de Formule 1...

"J’essaie de profiter de ce moment pour faire toutes ces choses pour lesquelles je n’ai jamais le temps. Je réorganise ma chambre dans le domicile familial, je trie les vêtements que je n’utilise jamais parce que je veux les envoyer à ceux qui en ont vraiment besoin. La meilleure chose à propos de cette situation, bien sûr, c’est que ma mère peut nous avoir tous avec elle. Elle n’a pas tellement l’habitude de me voir. Je suis devenue son coach sportif maintenant et elle ne m’aime plus vraiment !"

L’Espagnol reconnait qu’il y a un petit manque pour lui...

"Lando (Norris) me manque ! On s’amuse tellement bien ensemble," dit-il.

"Mais bientôt nous nous battrons de nouveau en piste. Si nous avons une McLaren qui peut viser les podiums, cette rivalité va se durcir. Mais ça a toujours été comme ça en F1. Cela s’est produit pour moi avec Daniil Kvyat, Nico Hulkenberg et Max Verstappen bien sûr. Nous savons tous les deux que notre rivalité va grandir avec le temps."

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less