Formule 1

Sainz approuve l’utilisation du ’carton jaune’ en Formule 1

Et Ecclestone regrette qu’il n’était pas en vigueur au Canada

Recherche

Par Olivier Ferret

17 septembre 2019 - 11:25
Sainz approuve l'utilisation du (...)

La possibilité pour les commissaires sportifs de la FIA d’adresser un drapeau blanc et noir en course, synonyme de carton jaune en Formule 1, a été plutôt bien accueilli, même si certaines personnalités dans le paddock craignent que les pilotes en abusent pendant une course.

Une manoeuvre un peu dure comme celle de Charles Leclerc envers Lewis Hamilton à Monza a ainsi été sanctionnée par un simple avertissement.

Bernie Ecclestone regrette que ce système n’ait pas été mis en place lors du Grand Prix du Canada, lorsque Vettel a perdu la course sur tapis vert.

"Cette pénalité n’était pas nécessaire," regrette l’ancien patron de la Formule 1. "Cela a fait du tort au sport mais aussi en la foi de Sebastian pour la F1. Ce qu’il a fait n’est pas dangereux, tout le monde aurait réagi de la même façon. Et Lewis savait qu’il ferait ça. Il a juste été intelligent en allant quand même sur la trajectoire et en rendant cela dangereux."

Pour Carlos Sainz, pilote McLaren, "cette idée du carton jaune est correcte. Même si lorsque ça vous arrive, vous avez tout de même envie de vous plaindre !"

"Tous les pilotes savent que ce qu’a fait Leclerc à Monza était vraiment à la limite. Il a lui même admis avoir joué avec pour conserver sa 1ère place."

"Mais si nous avons maintenant le drapeau blanc et noir, je pense que nous allons tous utiliser ça en notre faveur. Cela nous laisse un peu plus de liberté et c’est un pas dans la bonne direction car les commissaires restent libres de nous pénaliser tout de suite si nécessaire. Ce n’est donc pas un joker comme certains le craignent."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less