Formule 1

Sainz admet être fatigué en cette fin de saison 2021

"C’est assez extrême pour tout le monde, même les pilotes"

Recherche

Par Olivier Ferret

6 novembre 2021 - 11:17
Sainz admet être fatigué en cette fin (...)

Carlos Sainz a admis qu’il ressentait une certaine fatigue alors que l’épuisante saison 2021 approche de sa fin.

Ce week-end, un triplé de courses internationales particulièrement ardu et controversé à travers le Mexique, le Brésil et le Qatar commence.

Le pilote Ferrari admet qu’il s’agit d’une combinaison "assez extrême" pour la communauté de la F1. Deux autres courses suivront ensuite, complétant un programme de 22 courses qui s’étendra à 23 Grands Prix l’année prochaine.

"C’est assez extrême pour tout le monde, même les pilotes au final," admet l’Espagnol.

"Mais la semaine de vacances que j’ai prise avant le Mexique m’a permis de me détendre, de me déconnecter, de me réinitialiser et de trouver une nouvelle énergie avant de me rendre sur ces cinq dernières courses."

"Je finis une année très difficile, avec de nombreuses heures dans le simulateur et à l’usine également. Je commençais à remarquer la fatigue de la saison qui s’accumulait - l’intensité qu’il fallait mettre pour s’intégrer et s’adapter à l’équipe."

La saison de Ferrari se termine par une lutte intense avec McLaren - l’équipe britannique n’a que quelques points d’avance - pour la troisième place du championnat du monde des constructeurs.

"Avec notre moteur, nous savons que nous sommes toujours derrière Honda et Mercedes en termes de puissance absolue."

"C’est une question en suspens pour nous pour l’année prochaine, mais l’amélioration lors des derniers Grands Prix nous permet de nous rapprocher et de ne pas trop souffrir dans ces dernières courses."

Un autre point faible identifié par l’équipe de Maranello en 2021 a été les arrêts aux stands.

Lorsqu’on lui a demandé ce qu’il penserait lorsqu’il entendait "box, box, box" dans son oreille le dimanche, Sainz a répondu : "Rien. Pas d’inquiétude."

"J’ai une confiance absolue dans tous les mécaniciens, car croyez-moi, cela les touche autant ou plus que moi lorsqu’il y a un souci."

"Nous ne devons pas donner trop d’importance à ça, mais plutôt faire confiance et nous assurer que nous sommes les meilleurs dans tous les domaines - non seulement en termes de moteur, aérodynamique et stratégie, mais aussi d’arrêts aux stands. Nous y travaillons."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less