Sainz a une seule idole qui le rendrait nerveux

"Aucun autre athlète n’a cette aura"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

20 septembre 2022 - 08:21
Sainz a une seule idole qui le (...)

Carlos Sainz est entouré depuis son plus jeune âge de sportifs de haut niveau, son père ayant beaucoup passé de temps avec d’autres athlètes à l’époque où il était une sommité du rallye. Pourtant, il admet que rencontrer Tiger Woods, son idole d’enfance, serait une expérience différente.

"C’est l’aura qu’il a autour de lui, le charisme. C’est un homme qui a complètement changé l’histoire de son sport" a déclaré Sainz au New York Times.

"J’admire toujours les personnes qui changent leur sport pour toujours, et Tiger est celui qui, pour moi, a le plus changé son sport parmi tous les autres athlètes du monde."

"Même aujourd’hui, vous pouvez voir qu’il crée quelque chose autour de lui chaque fois qu’il se promène sur un terrain de golf que personne ne peut expliquer, et tout le monde veut qu’il gagne. Après toutes les polémiques qu’il a traversées, 99 % des gens veulent toujours que Tiger gagne. Aucun athlète n’a cette aura. Personne."

"Pour moi, c’est un cas d’école parce que c’est super intéressant de voir comment un grand charisme fait que tout le monde veut que vous gagniez, même si vous avez fait beaucoup d’erreurs. Je trouve que c’est un personnage très intéressant que j’espère pouvoir rencontrer un jour car c’est un de mes héros."

Un charisme qui rendrait Sainz nerveux à l’idée de le voir : "C’est le seul gars que je pense que je serais nerveux de rencontrer. Cela peut paraître étrange que je dise cela. J’ai rencontré Rafael Nadal, j’ai rencontré Michael Schumacher à l’époque, et beaucoup, beaucoup d’autres, mais je pense que Tiger m’impressionnerait."

Sainz joue souvent au golf, notamment avec Lando Norris, mais ne se serait pas vu embrasser une carrière dans ce sport : "J’aurais essayé d’autres sports, mais je n’aurais pas réussi, car je crois que l’on naît pour faire quelque chose."

"Je suis né pour faire de la course, pour être bon en course, et si j’avais été golfeur professionnel, je doute que Dieu m’ait donné deux bons talents. Il m’a donné le talent pour la course, que je dois maximiser autant que possible. Je l’utilise autant que je peux, cela m’a bien servi et je m’en sors plutôt bien jusqu’à présent."

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos