Formule 1

Sainz a apprécié que McLaren le laisse négocier avec Ferrari

Il a pu saisir cette opportunité

Recherche

Par Emmanuel Touzot

23 mai 2020 - 08:24
Sainz a apprécié que McLaren le (...)

Carlos Sainz est revenu sur ses discussions avec Ferrari, entamées pendant l’intersaison, et ne cache pas qu’il a été heureux de voir le soutien de son équipe actuelle, McLaren, envers lui pendant cette période.

"Je ne vais pas vous donner de date exacte mais je vous dis que les discussions avec Ferrari ont débuté dans l’hiver entre 2019 et 2020" se souvient Sainz. "Le moment où j’ai senti qu’il y avait un intérêt de Ferrari pour moi pour 2021, je suis allé voir Zak."

"Et son retour était ’d’accord, on te laisse parler avec Ferrari, reste en contact pour voir comment ça avance. C’est une chance, va voir ce qu’ils veulent’. Mon père, mon cousin et mon manager ont pris soin du plus important."

Et une fois qu’un accord a été trouvé, la transparence de Sainz envers McLaren a été cruciale : "La clé de ce processus était l’ouverture des parties impliquées pour que ça se produise. Cela me rend incroyablement fier et je suis reconnaissant envers Zak et son équipe."

"Ils étaient heureux pour moi. Ils m’ont félicité. Ils m’ont dit ’tu le mérites et nous sommes sûrs que tu seras performant’, et cette confiance émanant de vos dirigeants est toujours une bonne chose."

Quel type de pilote Ferrari sera-t-il ?

"Ils vont trouver un type extrêmement travailleur, qui ira en Italie, passera beaucoup de temps à Maranello, de la même façon que j’ai passé beaucoup de temps chez McLaren. Et je vais essayer de construire quelque chose de spécial avec Ferrari, comme j’ai essayé de construire quelque chose de spécial avec McLaren."

Il assure aussi qu’il tient avant tout à finir son passage chez McLaren de la bonne manière, dans une saison 2020 qui sera étrange : "Je tiens à dire au revoir à McLaren de la meilleure façon possible. Alors croyez-moi, je vais donner le meilleur de moi-même cette année, comme je l’ai fait l’année dernière. L’année prochaine, lorsque je serai chez Ferrari, croyez-moi que rien ne me rendra plus heureux que de voir McLaren de retour au sommet."

"McLaren forme une équipe incroyable et avec Andreas Seidl et James Key, ce sont des gens incroyablement bons qui vont faire avancer cette équipe. Je pense qu’ils ont les bonnes personnes pour traverser ces moments difficiles que le monde traverse en ce moment. Les moteurs Mercedes en 2021, j’en suis sûr, vont aider McLaren à aller de l’avant. Je pensais déjà à McLaren pour 2021 et 2022 avant l’appel de Ferrari."

Et avec l’étrangeté de la saison 2020, le début de l’exercice 2021 sera tout aussi spécial : "Ce sera un moment très étrange et il y a beaucoup d’inconnues. Tout d’abord, y aura-t-il des tests ? Aurai-je le temps de m’adapter à une nouvelle voiture ?"

"Ce sont des questions auxquelles j’ai réfléchi et auxquelles je devrai réfléchir à l’avenir, au nombre d’heures de simulateur que je devrai effectuer, etc. Mais mon principal objectif est l’année 2020, je veux la réussir avec McLaren. Et ensuite, il sera temps de se préoccuper de ces essais."

McLaren

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less