Formule 1

Sage avec les pneus, Verstappen a définitivement prouvé sa maturité pour Hakkinen

Un duel qui se poursuit

Recherche

Par Alexandre C.

30 octobre 2021 - 08:50
Sage avec les pneus, Verstappen a (...)

Le suspense était au rendez-vous pour le dernier Grand Prix des États-Unis – et si le nombre de dépassements en piste en tête n’a pas été extraordinaire, l’écart final entre Lewis Hamilton et Max Verstappen, une seconde et quelques dixièmes, témoigne de l’intensité de la course surtout en son dernier tiers.

Ce succès sportif était en même temps un vrai succès populaire puisque le record absolu d’affluence sur la durée d’un Grand Prix (trois jours) a été battu à Austin : la barre des 400 000 spectateurs a été atteinte.

C’est cette performance sur une terre que Liberty Media veut convaincre et conquérir, que Mika Hakkinen retient en premier lieu aujourd’hui.

« Quel week-end ! Le Grand Prix des États-Unis a été à la hauteur à tous points de vue - une grande course, une foule immense et le sentiment réel que la Formule 1 sort enfin de 18 mois difficiles causés par la pandémie. »

« J’ai été vraiment impressionné de voir à quel point la Formule 1 se développe en Amérique et l’enthousiasme des fans pour notre sport. »

Lewis Hamilton et Max Verstappen ont donc signé un nouveau " doublé ", le Néerlandais l’emportant cette fois ; en laissant Sergio Pérez à 43 secondes, les deux pilotes-stars ont prouvé qu’ils étaient seuls au monde et Mika Hakkinen aime ce duel au sommet.

« Ce fut une démonstration, montrant pourquoi Lewis Hamilton et Max Verstappen sont les prétendants au titre en ce moment. Les deux gars ont poussé incroyablement fort toute la course, en appliquant des stratégies différentes à deux arrêts aux stands, ce qui signifie que l’utilisation des pneus était critique. Austin est difficile pour les pneus, même les pneus à gomme dure doivent être préservés, donc la sensibilité du pilote est primordiale. »

La gestion des gommes de Max Verstappen en particulier a scotché Mika Hakkinen.

« Si Max avait poussé trop fort après son deuxième arrêt, je pense que Lewis n’aurait eu aucun problème à le rattraper dans les derniers tours, mais le pilote Red Bull a beaucoup mûri et s’est parfaitement dosé. Ce n’est pas facile de baisser un peu le rythme quand vous savez que le gars derrière vous rattrape, mais économiser les pneus était crucial. »

« Après le 50ème tour, lorsque Lewis a réduit l’écart à presque une seconde, Max a réussi à le combler pendant deux ou trois tours. C’était un moment clé, et bien que Lewis ait continué à pousser jusqu’au drapeau à damier, il a réalisé que Max avait parfaitement chronométré sa stratégie. »

Toto Wolff était énervé notamment après les qualifications, car Mercedes a bien moins progressé que Red Bull au fur et à mesure des essais libres. Un aspect du week-end que Mika Hakkinen a jugé particulièrement éclairant.

« C’était très intéressant de voir comment le week-end s’est déroulé. Après Les EL1, il semblait que Mercedes avait un bon avantage sur les Red Bull-Honda, même si les champions du monde ont admis que leurs moteurs étaient montés en régime. Au fur et à mesure que la piste évoluait et que les effets du circuit bosselé exigeaient des changements de réglages, le tableau a vraiment changé. »

« Le tour de pole de Max était un signe que lui et sa voiture avaient vraiment le rythme nécessaire pour battre Mercedes, mais Lewis a pris un tel départ que l’avantage de la pole a été perdu dans le premier virage. C’est tout simplement génial de voir ces deux gars se battre roue contre roue avec des marges incroyablement serrées. »

« Max a maintenant une avance de 12,5 points sur Lewis à cinq courses de la fin. Bien que cela soit important, un seul abandon causé par un accident ou une défaillance mécanique pourrait faire basculer le championnat du monde dans un sens ou dans l’autre. C’est loin d’être fini, et les équipes et les pilotes le savent. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less