Formule 1

Rythme de course : Mercedes F1 finalement devant, McLaren et Aston très bien placées ?

Selon la FOM, Pérez serait aussi au niveau de Verstappen

Recherche

Par Alexandre C.

17 mars 2021 - 18:40
Rythme de course : Mercedes F1 (...)

Après avoir évalué les performances, toutes choses égales par ailleurs, des F1 sur des relais courts, de qualifications (voir notre article), la FOM a procédé au même exercice pour les relais longs, en rythme de course.

De même, il s’agit de niveler les conditions « extérieures » faussant les résultats et les interprétations des chronos : c’est-à-dire que la FOM a pu estimer et niveler les quantités d’essence pour les tours, prendre en compte les pneus exploités, ou encore les conditions (températures et vent). Les EL2 de Bahreïn, en novembre dernier, ont aussi servi de clef d’interprétation.

En relais de qualifications, Mercedes était apparue en retrait, clairement, de Red Bull, d’une demi-seconde selon la FOM.

Mais les calculs sur les relais longs sont beaucoup plus rassurants pour l’équipe allemande. Selon la FOM, Mercedes serait bien l’équipe la plus rapide en relais de course, avec quasiment 4 dixièmes d’avance (un avantage important) sur Red Bull. Cependant la FOM précise bien que Lewis Hamilton, au volant de la W12, ne semblait pas aussi à l’aise que lors des EL2 de Bahreïn (la voiture étant plus instable). Ce qui est sans doute normal pour une voiture qui vient à peine d’être mise sur la piste.

La bonne surprise serait pour Aston Martin F1, qui ravirait à McLaren la position de 3e meilleure équipe (à 0,73 seconde de Mercedes au tour). Cependant McLaren serait juste derrière (0,76 seconde de Red Bull), à égalité vu la marge d’erreur.

Rappelons qu’en relais de qualifications, McLaren était placée 3e meilleure équipe, quasiment à égalité de Mercedes. Ainsi McLaren « resterait la favorite pour la 3e place au classement des constructeurs » selon la FOM.

La 5e meilleure équipe serait Alpine (+0,89 seconde).

Un véritable écart, si ce n’est un gouffre, pourrait séparer le 5e, Alpine, du 6e. Là encore, c’est une douche froide pour Ferrari : 8e équipe la plus rapide en relais courts, la Scuderia ne serait que 6e en relais longs, à 1,58 seconde au tour de Mercedes et 7 dixièmes d’Alpine.

AlphaTauri, malgré les promesses, resterait la 7e équipe la plus rapide (+1,76 seconde de Mercedes). Alfa Romeo s’en serait nettement rapprochée (+ 1,90 seconde).

Enfin le peloton serait fermé par Williams et Haas. Mais là où Grove avait beaucoup de retard sur Banbury en relais de qualifications, en relais de course, Williams serait bien devant Haas, et à un petit dixième d’Alfa Romeo. Haas serait totalement distancée, à 9 dixièmes de Williams et presque 3 secondes au tour de Red Bull.

Quid de la fiabilité de ces analyses ? L’an dernier (voir notre article), la FOM avait procédé aux mêmes analyses. Et avait juste sur l’écart séparant Mercedes de Red Bull. Elle avait aussi prédit la bataille serrée entre McLaren et Renault, la percée de Racing Point, et la dégringolade d’Alfa Romeo. En revanche, elle s’était trompée sur les performances d’AlphaTauri et de Williams, tout en sous-estimant la catastrophe Ferrari (même si la FOM avait bien vu qu’il y avait un problème sur l’unité de puissance rouge…).

En outre chez Red Bull, la FOM a étudié les relais de Sergio Pérez et de Max Verstappen, en les comparant de manière précise. A conditions égales, Sergio Pérez serait au moins aussi rapide que Max Verstappen, voire plus rapide (de 1,5 dixième selon la FOM). Rassurant pour Red Bull, qui pourrait bien avoir deux voitures solides pour se confronter à Mercedes. Et si les Red Bull partent en pole, leur désavantage en relais de course sera aussi moins handicapant.

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less